NEXTEDIA : RESULTATS SEMESTRIELS 2020

                                                                                                                                                                                                       

Communiqué de presse

Paris, le 23 septembre 2020, 18h

                                                                                                                                                                                                                                       

                                                                                                                                                                                                                    

Résultats semestriels 2020

  • Bonne résistance de l’activité (-5,6%)
  • Marge opérationnelle à 4,2%
  • Triplement du résultat net
  • Dette nette ramenée à zéro au 30 juin 2020

                                                                                                                                                                

NEXTEDIA (Euronext Growth Paris, FR0004171346, ALNXT), expert de la transformation digitale centrée sur la Relation Client, le Marketing et l’Expérience Client, publie aujourd’hui ses résultats semestriels 2020.

En M€ S1 2020 S1 2019 Variation
Chiffre d’affaires consolidé 11,8 12,5 -5,6%
EBITDA 0,5 0,9 -38,4%
Résultat d’exploitation 0,5 0,8 -40,2%
Résultat net 1,9 0,6 +220,2%

 

Une exploitation ralentie par la crise de la Covid-19

NEXTEDIA affiche au 1er semestre 2020 un chiffre d’affaires consolidé de 11,8 M€, en diminution de 5,6% par rapport à la même période de 2019.

Cette baisse s’explique par les effets exceptionnels de la crise de la Covid-19 sur les activités d’intégration et de conseil. Celles-ci ont été fortement ralenties au 2ème trimestre malgré la mise en place rapide de solutions de télétravail.

NEXTEDIA a de plus limité l’érosion de son activité grâce à la signature, au cours du semestre écoulé, de nouvelles affaires sur des offres « Customer Experience » globales, couvrant la totalité de la chaine de valeurs depuis l’engagement client jusqu’à sa fidélisation.

Maîtrise des charges opérationnelles et triplement du résultat net

Dans un contexte offrant peu de visibilité, NEXTEDIA a apporté une attention particulière à la préservation de sa rentabilité opérationnelle. Compte-tenu de la baisse d’activité, des mesures de réduction d’effectifs et de limitation de frais de structure ont été rapidement prises pour maintenir une exploitation profitable. Le Groupe a également veillé à ne pas déstructurer son organisation et conserver les expertises clés dans les créneaux jugés porteurs afin de ne pas obérer son développement futur.

En conséquence, la diminution des postes « frais de personnel » et « autres charges d’exploitation » atteint respectivement 1,5% et 5,5%. Après déduction des impôts et taxes et des dotations aux amortissements et provisions, le Résultat d’exploitation du 1er semestre 2020 ressort à 0,5 M€, soit une décroissance de 40,2% par rapport à la même période de 2019.

Le Résultat net du 1er semestre 2020 atteint 1,9 M€ en hausse de 220,2% par rapport au 1er semestre 2019. Il intègre notamment un produit exceptionnel sur opération en capital de 1,7 M€, relatif à un litige avec une banque scandinave qui a fait l’objet d’un jugement définitif favorable à NEXTEDIA et d’une extourne en juin 2020 du risque comptabilisé historiquement dans ses comptes.

Désendettement massif du Groupe et renforcement des fonds propres

Au 30 juin 2020, le montant de la dette, qui inclut l’endettement bancaire à hauteur de 2,4 M€ et les engagements maximaux de earn-out à payer sur les 3 prochaines années pour un montant de 2,2 M€, s’élève à 4,6 M€, en diminution de 0,3 M€ par rapport au 31 décembre 2019. Au 1er semestre 2020, le Groupe a fait appel pour 2 M€ à un prêt garanti par l’Etat (PGE) afin de renforcer sa structure financière et a annulé l’engagement comptabilisé envers la banque scandinave susmentionnée pour 1,7 M€.

NEXTEDIA a poursuivi ses efforts visant à réduire son actif circulant. L’encours clients brut a ainsi baissé de 1,4 M€ par rapport à la position du 31 décembre 2019 grâce à une intensification des initiatives de recouvrement.

La trésorerie brute à 4,7 M€ progresse de 2,8 M€. En conséquence, la dette nette est ramenée à zéro (-0,1 M€) permettant à NEXTEDIA de bénéficier d’une structure financière entièrement assainie.

Les fonds propres part du Groupe atteignent 13,6 M€, soit une hausse de 1,9 M€ par rapport à la situation du 31 décembre 2019.

Perspectives

Comme annoncé, NEXTEDIA prévoit une reprise très progressive de son activité au cours du 2ème semestre avec la réouverture des sites de ses clients, l’adoption renforcée des nouveaux modes de travail à distance et le démarrage de nouveaux projets.

Toutefois, les circonstances exceptionnelles provoquées par la crise sanitaire actuelle ne remettent absolument pas en cause la stratégie de croissance du Groupe à moyen terme ni les objectifs fixés dans le cadre de son plan NEXTEDIA 2023. Les signatures récentes de projets sur des offres combinées et les futurs besoins de ses clients d’accélérer leur transformation digitale post Covid-19 sont des facteurs favorables pour le développement du Groupe.

Enfin, la structure financière totalement désendettée permettra à NEXTEDIA de saisir plus facilement les opportunités de croissance externe qui se présenteront dans un avenir proche.

Prochaine publication : Chiffre d’affaires annuel 2020 : le 10 février 2021, après Bourse.

À propos de NEXTEDIA

NEXTEDIA est spécialisé dans le conseil et les services à forte valeur ajoutée, dédiés aux métiers de la transformation digitale dans les domaines de la Relation Client, de l’Expérience Client et du Digital Marketing.

Fort de plus de 200 experts, le Groupe apporte à ses clients une véritable expertise métier et technologique, doublée d’une capacité d’accompagnement de bout en bout depuis le conseil jusqu’à la mise en œuvre des principales solutions leaders du marché au travers de ses 4 pôles d’expertise :  

Gestion de la Relation Client omnicanale (CRM, Centre de contacts, Interactions multicanales)

Data & Digital Marketing (Customer Journey, Marketing Automation, Data Science)  

Digital Interactive (Web & Mobile Factory, Design Thinking, UX Design, User Experience)

Digital Transformation (Product Owner, Coach Agile, Business Analyst, RPA et Cybersécurité)

 NEXTEDIA intervient auprès des Grands comptes et du Mid Market sur 6 secteurs à fort potentiel : 1/ Banque & Assurance, 2/ Santé, Mutuelle & Prévoyance, 3/ Média & Telecom, 4/ Tourisme & Transport, 5/ Retail, Beauté & Luxe, 6/ Industrie & Energie.

Le Groupe NEXTEDIA regroupe les filiales Ioocx (Pôle Data & Digital Marketing), Almavia (Pôle de la gestion Relation Client Omnicanal), Novactive et Yuseo (Pôle Digital Interactive).

Euronext Growth, FR0004171346, ALNXT

Contacts

Investisseurs : investisseurs@NEXTEDIA.com

Communication financière : CapValue, Denis Bley- dbley@capvalue.fr  Tel : 01 80 81 50 00

 

CBo TERRITORIA: RESULTATS DU 1ER SEMESTRE 2020

              Communiqué de presse                                       Sainte-Marie, le 16 septembre 2020, 10h45

Résultats du 1er semestre 2020 

Forte résilience de la Foncière, retards et reports en Promotion immobilière liés à la Covid-19

  • Résultat des activités : 8,1 M€, – 14,0%
  • Résultat net PdG : 4,2 M€, -19,5%

Un bilan solide pour faire face à un contexte sensible

  • LTV stable à 46,6%
  • Trésorerie élevée à 26,1 M€

ANR de 207,8 M€, en progression de + 6,4% sur 12 mois

Montée au capital de CBo Territoria de Degroof Petercam Asset Management (franchissement de seuil à 5,2%) 

Perspectives : confiance et prudence

  • Poursuite de la stratégie de Fonciarisation en Immobilier d’Entreprise
  • Solide carnet de commande de 51 M€

 

« Nos résultats au 1er semestre 2020 résistent à l’impact du confinement qui a entrainé des retards de chantiers et des reports de vente en Promotion immobilière tandis que notre activité de Foncière a démontré sa résilience grâce à la qualité de nos actifs et de nos locataires. De surcroit, nos résultats ont fait face à une base de comparaison élevée avec un 1er semestre 2019 qui bénéficiait d’un important résultat non récurrent en Société Mise en Equivalence.

Face à un environnement qui reste sensible, nous détenons des atouts majeurs pour poursuivre le développement de notre plan stratégique : des actifs et des fonciers recherchés, un protocole avec la SHLMR/Action Logement sécurisant nos cessions et ventes de résidences, un carnet de commande de 51 M€, et enfin, un haut niveau de trésorerie à 26,1 M€. Par ailleurs, nous remercions pour sa confiance Degroof Petercam Asset Management qui est monté ce semestre au capital de CBo Territoria à hauteur de 5,2% », déclare Eric Wuillai, Président-Directeur général de CBo Territoria.

Le Conseil d’Administration de CBo Territoria, réuni le vendredi 11 septembre 2020, a arrêté les Résultats consolidés du 1er semestre 2020.

Comptes consolidés audités

en M€, normes IFRS

S1 2020 S1 2019 Variation
Chiffre d’affaires 37,8     48,4    – 21,9%
Résultat des activités 8,1 9,4   – 14,0%
Variation de juste valeur (1,2)     (2,6) NA
Résultat sur cession d’IP        0,3       0,6    – 47,4%
Autres produits / (charges) opérationnelles      0,0      0,2     – 90,2%
Quote-part de résultat net de Sociétés Mises en Equivalence 0,8       3,8     – 77,9%
Résultat opérationnel 8,0 11,4     – 29,4%
Coûts de l’endettement net (2,5)     (3,6)    – 28,4%
Résultat avant impôts        5,6     7,9    – 29,9%
Impôt sur les résultats (1,3)     (2,6)  – 50,6%
Résultat net       4,3    5,3  – 19,6%
Résultat net part du Groupe      4,2     5,3   – 19,5%

Les procédures d’examen limité sont en cours. Le rapport d’examen limité des commissaires aux comptes sera émis après vérification du rapport semestriel d’activité.

Légère évolution du patrimoine sur le semestre

Il est rappelé que l’activité de Foncière de CBo Territoria met en œuvre une stratégie de mutation de son patrimoine en cédant ses Immeubles de Rendement Habitat (principalement à la SHLMR/Action Logement via un protocole d’accord) pour privilégier le développement d’Immeubles de Rendement Entreprise.

Au 30 juin 2020, les Immeubles de Rendement en service ressortent à 290,3 M€, en baisse de 1,5% par rapport au 31 décembre 2019 principalement en raison d’un léger recul (- 0,7%) de la Juste Valeur des Immeubles de Rendement Entreprise (changement d’enseigne, Covid 19) et des cessions de logements intermédiaires.

Le patrimoine économique qui ressort à 365,4 M€, comprend les Immeubles de Placement ainsi que la quote-part de ceux détenus en SME (Sociétés Mises en Équivalence), hors bâtis en cours. Il est composé d’Immeubles de Rendement Entreprise à hauteur de 73%, de logements pour 16% et de terrains pour 11%.

Les Immeubles de Rendement Entreprise représentent au 30 juin 2020 une surface totale de 83 000 m2. Leur valeur ressort à 231,2 M€ (- 1,2%) suite à une cession de 1,2 M€ et le léger recul de la Juste Valeur. Leur taux d’occupation demeure élevé à 97% et leur taux de rendement brut droits compris progresse à 7,7% (+ 0,1 point). Leur part dans les Immeubles de Rendement en service du patrimoine économique progresse à 82% contre 81% à fin 2019.

La gestion des actifs Entreprise sur la période a été caractérisée par :

  • l’octroi par CBo Territoria aux TPE commerçants de franchises de loyers à hauteur de 1,0 M€ (2,1 mois en moyenne); ramenées en quote-part SME, ces franchises se limitent à 0,7 M€ dont 0,3 M€ comptabilisé au 1er semestre 2020 et 0,4 M€ étalé sur la durée résiduelle des baux, selon les principes comptables en vigueur ;
  • un ralentissement des chantiers engendré par le confinement, concernant 9 800 m2 de commerces au Retail Park du Port dont les livraisons sont prévues au S2 2020 et
    S1 2021 ;
  • la cession opportuniste de bureaux à un institutionnel à hauteur de 1,6 M€.

Au 30 juin 2020, les Immeubles de Rendement Habitat ressortent à 59,1 M€ en recul de 2,8% avec la cession à la découpe de 13 logements pour 2,7 M€. Ils représentent désormais 18% des Immeubles de Rendement totaux en service contre 21% fin 2019.

Chiffre d’affaires S1 2020 de 37,8 M€, en baisse de 21,9%

Au 1er semestre 2020, CBo Territoria a réalisé un chiffre d’affaires global de 37,8 M€, soit – 21,9% par rapport au 1er semestre 2019. Cette évolution est liée au décalage d’activité de la Promotion immobilière dû à la crise sanitaire.

Le pôle Foncière, activité phare de CBo Territoria, a bien résisté aux conséquences du confinement avec des revenus locatifs bruts du patrimoine économique qui atteignent 11,6 M€, soit une hausse de 4,1% (y compris 0,3 M€ de franchises comptabilisées sur la période).

La progression des loyers bruts du patrimoine économique est tirée par les revenus des Immeubles de Rendement Entreprise (+ 11,9% à 9,8 M€) qui bénéficient du déplafonnement du loyer du Centre commercial du Portail à Saint-Leu et de la contribution du Centre commercial « Les Terrass » à Saint-Joseph (SME) livré au S2 2019. Ces revenus représentent désormais 85% des revenus locatifs bruts du patrimoine économique contre 79% au S1 2019.

Au 1er semestre 2020, le pôle Promotion immobilière du Groupe affiche un recul de 27,1% de son chiffre d’affaires qui ressort à 25,7 M€. Cette orientation est liée au confinement qui a entrainé d’une part des retards de chantiers de l’ordre de 2 à 3 mois, impactant le chiffre d’affaires à l’avancement. D’autre part, les retards administratifs sur les délivrances d’autorisations de construire et/ou de financements ont généré un report des ventes sur les 12 prochains mois. L’activité n’a fait face à aucun désistement pendant la période.

Évolution de la rentabilité opérationnelle : base de comparaison élevée

Au 1er semestre 2020, le Résultat des activités, indicateur de la rentabilité courante, ressort à 8,1 M€, en recul de 14,0%. Cette baisse est liée à la baisse de 24,2% de la marge (4,0 M€) de l’activité de Promotion immobilière suite aux reports et retards engendrés par le confinement, tandis que l’activité de Foncière démontre sa résilience avec des revenus locatifs nets hors SME quasi stables à 8,9 M€ (-1%).

La Juste Valeur recule légèrement (- 1,2 M€, soit 0,4% des Immeubles de Rendement en service) principalement suite à l’impact Covid 19 et à un changement d’enseigne.

Le Résultat opérationnel (comprenant la quote-part SME) baisse de 29,4% à 8,0 M€. Cette évolution résulte d’une base de comparaison élevée concernant la quote-part des résultats des SME au S1 2019 (3,3 M€ issus d’une opération non récurrente de vente de terrains).

Le coût de l’endettement net baisse de 28,4% à 2,5 M€ grâce au désendettement dont le remboursement de l’OCEANE. Après prise en compte d’un impôt de (1,3) M€, le Résultat net Part du Groupe affiche 4,2 M€ (- 19,5%).

Bilan : baisse de la dette et haut niveau de trésorerie

Au 30 juin 2020, malgré la hausse du besoin en fonds de roulement suite aux retards pris en Promotion immobilière avec le confinement, et un désendettement de 17,8 M€ (dont 13,5 M€ de remboursement en numéraire de l’OCEANE), la trésorerie du Groupe se maintient à un haut niveau à 26,1 M€ (28,7 M€, après remboursement de l’OCEANE le 2 janvier 2020).

La LTV se stabilise à 46,6%. Hors ORNANE, ce ratio ressort à 40,1%.

Actif Net Réévalué en hausse de 2,8% sur 6 mois

Au 30 juin 2020, fort des résultats semestriels, de la conversion de l’OCEANE (3,2 M€) et de l’augmentation de capital de 5,3 M€ liée au paiement du dividende en actions, l’ANR ressort en hausse de + 6,4% sur 12 mois, et + 2,8% sur 6 mois, à 207,8 M€. Suite à cette hausse du nombre d’actions, l’ANR recule à 5,61€ par action dilué (- 0,3%) et à 5,74€ par action (- 5,8%).

La décote du titre ressort à 40% par rapport à l’ANR par action dilué, sur la base du cours de bourse moyen entre le 7 et 11 septembre 2020.

Montée au capital de Degroof Petercam Asset Management

Au 30 juin 2020, l’établissement financier belge Degroof Petercam Asset Management, agissant pour le compte de fonds dont il assure la gestion, est monté au capital de CBo Territoria à hauteur de 5,2% suite à la conversion d’OCEANE au 1er janvier 2020 et au paiement du dividende en actions.

Perspectives : confiance et prudence

Fort d’un bilan solide et d’un business model diversifié, CBo Territoria aborde le 2nd semestre 2020 avec confiance tout en restant prudent dans la gestion de ses activités.

Le pôle Promotion immobilière, levier de financement de la Foncière, bénéficiera des reports d’activité suite au confinement du 1er semestre. Son carnet de commande reste solide à 51 M€ au 30 juin 2020 porté par une offre recherchée en terrains à bâtir et les ventes de logements neufs en VEFA à la SHLMR/Action Logement.

Le pôle Foncière va poursuivre son développement dans des Immeubles de Rendement Entreprise de grande qualité et sa démarche prospective pour s’assurer une progression de ses revenus locatifs.

A propos de CBo Territoria

Foncière, Aménageur et Promoteur immobilier de référence à La Réunion et Mayotte, CBo Territoria est un opérateur immobilier coté sur Euronext C (FR0010193979, CBOT).

Propriétaire de 3 000 hectares, le Groupe a pour ambition de devenir majoritairement une Foncière Entreprise multi-régionale dont le développement est co-financé par les résultats de son activité de Promotion immobilière.

CBo Territoria place ses actionnaires au centre de sa création de valeur et offre un profil de valeur de rendement soutenu par sa politique récurrente de dividendes.

www.cboterritoria.com

Contacts

Relations investisseurs

Caroline Clapier

Dirce Administrative et Financière

direction@cboterritoria.com

Relations presse Paris

Dina Morin

dmorin@capvalue.fr

Relations presse Réunion

Laurent Saget

06 92 61 47 36

laurent@lscorp.fr

 

GLOSSAIRE

ANR – Actif Net Réévalué : L’Actif Net Réévalué est calculé à partir des capitaux propres consolidés qui incluent notamment les plus ou moins-values latentes sur le patrimoine immobilier. Le portefeuille immobilier est évalué à la valeur de marché sur la base d’une expertise indépendante.

ANR par action : Actif Net Réévalué par action hors actions auto-détenues

ANR par action dilué : Actif Net Réévalué par action après prise en compte du nombre maximum d’actions qui pourraient être créées par les instruments dilutifs en circulation

CAF – Capacité d’Autofinancement : Ensemble des ressources internes générées par l’entreprise dans le cadre de son activité qui permettent d’assurer son financement

Cash-flow liés aux activités opérationnelles : les flux de trésorerie d’exploitation définissent la variation des liquidités détenues par l’entreprise liée à son activité principale

Coût moyen de la dette = rapport entre les intérêts financiers payés sur l’exercice, avant capitalisation et l’encours moyen de la dette au cours de l’exercice

Loyers nets de la Foncière = marge opérationnelle Foncière : Loyers nets de Charges immobilières directes tenant compte des dotations aux provisions pour créances douteuses

ICR – Interest Coverage Ratio : Taux de couverture du coût de l’endettement par les loyers nets

Impôt différé : L’impôt différé permet de constater un impôt correspondant au résultat économique de l’exercice au titre des opérations de l’entreprise qui sont amenés à générer dans le futur un impôt ou une économie d’impôt non reconnu par la méthode de l’impôt exigible.

IR – Immeuble de Rendement : Ensemble des actifs immobiliers bâtis générant des revenus locatifs réguliers

IP – Immeuble de Placement : Immeubles de Rendement bâtis (Entreprise + Habitat) + IP Terrains (hors Terrains Stocks/Promotion)

JV – Juste Valeur : Cette méthode de valorisation des actifs est prônée les normes comptables internationales IFRS, et s’appliquent aux comptes consolidés ; elle y est définie comme “le prix qui serait reçu pour la vente d’un actif ou payé pour le transfert d’un passif lors d’une transaction normale entre des intervenants du marché à la date d’évaluation«

Loyers nets de la Foncière = marge opérationnelle Foncière : Loyers nets de Charges immobilières directes tenant compte des dotations aux provisions pour créances douteuses

LTV – Loan To Value : Montant de l’encours de l’endettement bancaire net des actifs financiers et de la trésorerie/valeur de marché des Immeubles de Placement hors droits + valeur nette comptable des immeubles d’exploitation hors siège + stocks et encours (valeur consolidée).

Marge opérationnelle Promotion Immobilière : chiffre d’affaires diminué des coûts de revient des ventes, des charges commerciales et des dotations nettes aux provisions

SME : Société Mise en Equivalence. La Mise En Equivalence est une technique comptable donnant la possibilité de remplacer la valeur comptable des actions d’une société détenues par une société mère, par la valorisation de la part que la maison mère détient dans les capitaux propres de l’entité.

OCEANE – Obligations Convertibles En Actions Nouvelles ou Existantes. Obligations permettant à l’émetteur de procéder à leur remboursement au moyen d’une création d’actions ou d’une distribution de titres préexistants, offrant ainsi l’opportunité de transformer une dette en capital social et de n’avoir ainsi aucune somme à débourser.

ORNANE – Obligation Remboursable en Numéraire et en Actions Nouvelles et Existantes. Obligation convertible dont le capital est remboursé à l’échéance en numéraire et si l’option de conversion est dans la monnaie, la différence entre le cours de bourse et le seuil de conversion pourra être remboursée en actions de l’émetteur.

Patrimoine économique : Actifs de placement et quote-part des actifs détenus en société de mise en équivalence

PdG – Part du Groupe : Le résultat net part du groupe est la part du bénéfice net de l’ensemble revenant aux actionnaires du groupe.

PILA : Solution de location-accession différée à la propriété, créée par CBo Territoria, permettant aux locataires d’accéder à terme à la propriété. Au bout de 6 ans de location, CBo Territoria s’engage à proposer au locataire, à un prix préférentiel, un logement de la gamme Pila.

Résultat des activités : Marges en Promotion + Loyers nets de charges immobilières – Frais de gestion nets +/- Résultats des activités annexes.

Résultat opérationnel : Résultat des activités + variation de la juste valeur + résultat de cession des immeubles de placement + autres produits et charges opérationnels + quote-part des résultats des Sociétés Mises en Equivalence

Stocks Options : correspond à des options de souscription d’actions, à un prix d’exercice défini

TFT – Tableau de Flux de Trésorerie : Le tableau de flux de trésorerie explique la formation de la trésorerie et sa variation durant un exercice ou une période donnée

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

PRODWARE POURSUIT SON PLAN STRATEGIQUE 2016-2021

Communiqué de presse

Paris, le 15 septembre 2020, 7h30

 

 

Prodware poursuit son plan stratégique 2016-2021

 

Dans un environnement économique perturbé par la crise de la Covid-19, Prodware poursuit son plan stratégique 2016-2021 lui permettant ainsi de renforcer, en Europe, ses positions de partenaire de référence des ETI et des filiales de grands comptes dans leur transformation digitale.

Une réallocation optimisée des ressources

Prodware a en effet mis en œuvre des initiatives majeures pour réallouer la majorité de ses investissements humains et financiers en Europe et au Royaume Uni.

Le choix de cette zone/pays à fort potentiel s’est effectué sur la base d’études minutieuses qui ont permis d’identifier des atouts de premier plan :

  • Une volonté affichée de la majorité des gouvernements européens de soutenir massivement la reprise et de se réindustrialiser pour retrouver une souveraineté nationale (et européenne),
  • Une position déjà forte de Prodware,
  • Un nombre important de sociétés « Corporate and Enterprise » qui sont les cibles privilégiées de Prodware.

En parallèle, Prodware entend impliquer de manière plus forte ses centres de nearshore, situés en Europe de l’Est, pour accroitre les capacités du Groupe sur certaines offres de service.

Cession des entités israélienne et tunisienne

Dans ce contexte, le Groupe annonce avoir signé un protocole d’accord concernant la cession de sa filiale Prodware Israël au fond d’investissement Babylon, leader en Israël sur le secteur de l’IT, associé à Yossi Haimov, actuel directeur de Prodware Israël. La réalisation définitive de la transaction est soumise à certaines conditions suspensives, usuelles dans ce type de transaction, et devrait intervenir dans les prochaines semaines.

Cette cession se fait dans une excellente perspective de maintien d’une collaboration, notamment dans le cadre de projets internationaux et de partages d’expertises.

A noter que le centre de Recherche et Développement de Prodware en Israël, ainsi que le Scale Up 365x, ne sont pas cédés et restent dans le groupe. L’innovation et l’édition de solutions sectorielles et métiers restent en effet deux piliers stratégiques du modèle de Prodware.

Cette opération s’inscrit en parallèle de la cession, il y a quelques mois, des activités du Groupe en Tunisie aux précédents dirigeants de la filiale.

Stéphane Conrard, Directeur Général Délégué du groupe Prodware déclare :

« La crise sanitaire que nous traversons accélère la forte consolidation des acteurs évoluant sur le marché de la transformation digitale encore atomisé. Cette situation crée autant d’opportunités que de risques. Notre stratégie court terme, en tant que leader en Europe, est de consolider nos positions sur cette zone géographique, à fort potentiel de croissance, où nous avons déjà de sérieux atouts pour atteindre nos objectifs de chiffre d’affaires et de rentabilité, conformément à notre plan de développement ».

Prochaine publication : Résultats du 1er semestre 2020 et chiffre d’affaires du 3ème trimestre 2020 : le 14 octobre 2020, après Bourse.

À propos de Prodware

Forts de 30 ans d’expérience et de savoir-faire dans le domaine de l’innovation IT, nous nous engageons à proposer de la valeur et notre expertise à nos clients du monde entier. Qu’il s’agisse de concrétiser les stratégies Cloud les plus ambitieuses, de développer des outils de prise de décision reposant sur l’intelligence artificielle ou de créer des applications IoT, Prodware reste à la pointe de l’innovation. 

Depuis toujours, Prodware s’appuie sur l’évolution technologique pour aider les entreprises à entrer dans l’avenir, en créant les modèles économiques de demain pour les secteurs de la fabrication, de la vente et de la distribution, des services professionnels et de la finance. 

Le groupe Prodware rassemble près de 1 300 collaborateurs présents dans 13 pays. Il a réalisé un chiffre d’affaires de 188 M€ en 2019. Coté sur Euronext Growth, Prodware SA est éligible aux FCPI et au PEA PME. 

Plus d’informations : www.prodware-group.com

PRODWARE

 

Stéphane Conrard

Directeur financier

T : 0979 999 000

investisseurs@prodware.fr

PRESSE

 

Gilles Broquelet

CAP VALUE

T : 01 80 81 50 01

gbroquelet@capvalue.fr

EURONEXT GROWTH (ex. ALTERNEXT)

 

ISIN FR0010313486 – ALPRO – FTSE 972 Services informatiques

Prodware est éligible FCPI – Entreprise responsable, Prodware est adhérent du Global Compact.

ECONOCOM ANTICIPE LA POURSUITE DE LA HAUSSE DE SA RENTABILITE OPERATIONNELLE EN 2020 ET LA REOUVERTURE D’UN CYCLE DE CROISSANCE DES 2021

Communiqué de presse

INFORMATION RÉGLEMENTÉ

10 septembre 2020

 

Econocom anticipe la poursuite de la hausse
de sa rentabilité opérationnelle en 2020
et la réouverture d’un cycle de croissance dès 2021

 

Trajectoire confirmée pour 2020 : reprise de l’activité, amélioration de la rentabilité opérationnelle et désendettement

Après une activité globalement impactée au 1er semestre 2020 par la crise sanitaire (Chiffre d’affaires consolidé en baisse de 12,5%1 à 1,24 mds€), Econocom observe, à l’occasion de cette rentrée de septembre, une amélioration de tendance pour l’ensemble de ses métiers. Dans ce contexte, le Groupe prévoit une baisse plus limitée de son chiffre d’affaires pour l’ensemble de l’année 2020, d’au plus
-6%1 par rapport à 2019.

L’amélioration de la rentabilité opérationnelle déjà constatée au 1er semestre en dépit de ce contexte (Résultat Opérationnel Courant de 43,5 m€, soit +12,4%1 2) devrait se prolonger au 2nd semestre du fait de la poursuite du déploiement du plan d’économies en cours et du retour progressif anticipé à un meilleur niveau d’activité. En conséquence, pour l’ensemble de l’exercice 2020, le Résultat Opérationnel Courant (ROC)2 est attendu au moins égal à celui de 20191.

Enfin, le groupe poursuivra en 2020 ses actions de désendettement visant à ramener sa Dette Nette Comptable3 à zéro.

Des perspectives de croissance du chiffre d’affaires de 5 à 10% en 2021

Après une période (2018-2020) consacrée à la consolidation du groupe – recentrage sur des marchés porteurs et activités à forte valeur ajoutée, réduction des coûts, désendettement, renforcement du management – Econocom sera à la fin de l’année en ordre de marche pour aborder un nouveau cycle de croissance pérenne pour chacun de ses métiers. En tant qu’Entreprise Générale du Digital (EGD), capable d’accompagner de bout en bout (Equipements, Services, Financement) les projets de transformation à travers l’Europe, Econocom bénéficiera de tendances de marché favorables et prendra appui sur ses atouts de sa stratégie « One digital company ».

En 2021, au sein du segment DSS, le pôle Produits et Solutions entend renforcer son leadership en France et développer plus encore ses positions en Allemagne, en Italie, au Benelux et en Espagne. L’acquisition récente des activités B2B de Switch en Belgique (25 m€ de chiffre d’affaires en 2019) s’inscrit dans cette stratégie. Pour sa part, le pôle Services, après avoir significativement amélioré sa rentabilité ces dernières années, poursuivra le développement des solutions mutualisées d’infogérance en France, en Belgique et en Espagne et la construction d’offres en complémentarité avec les satellites.

Enfin, le segment Technology Management & Financing (TMF) renforcera ses équipes commerciales afin de tirer parti du redémarrage de ses principaux marchés en Europe, tout en considérant des opportunités de croissance externe, notamment en Allemagne.

Pour l’exercice 2021, Econocom prévoit une hausse1 de son chiffre d’affaires de 5 à 10%.

1 A normes et périmètre constants.

2 Avant amortissement des actifs incorporels d’acquisition et après retraitement conformément à IFRS 5 des actifs détenus en vue de la vente et activités abandonnées.

3 DNC : Dette Nette Comptable excluant l’impact IFRS 16 sur les locations simples pour lesquelles Econocom est preneur.

Prochaine publication : chiffre d’affaires du 3ème trimestre 2020 le 22 octobre 2020

À PROPOS D’ECONOCOM

Econocom conçoit, finance et facilite la transformation digitale des grandes entreprises et des organisations publiques. Fort de 40 ans d’expérience, seul acteur du marché à combiner une expertise à 360° via le financement de projets, la distribution d’équipements et les services numériques, le groupe est présent dans 18 pays avec plus de 10 000 collaborateurs, pour un chiffre d’affaires de 2 927 millions d’euros. Econocom est coté sur Euronext à Bruxelles, indices Bel Mid et Family Business.

POUR PLUS D’INFORMATIONS

www.econocom.com

Suivez-nous sur Twitter

Contact relations investisseurs et relations actionnaires :

Etienne.jacquet@econocom.com

Contact Relations Presse :

anne-marie.cravero@econocom.com

Tel. +33 6 28 49 47 41

Contact agence : Info@Capvalue.fr +33 1 80 81 50 01

 

LINEDATA: RESULTATS SEMESTRIELS 2020

Résultats semestriels 2020 :

Taux de Marge nette stable à 9,7%

S1 2019 S1 2020 Variation
CHIFFRE D’AFFAIRES 84,8 78,5 -7,4%
EBITDA

% du CA

21,5

25,4%

18,4

  23,4%

 

-14,6%

RESULTAT OPERATIONNEL

% du CA

13,3

15,7%

9,8

  12,5%

 

-26,4%

RESULTAT NET

% du CA

8,2

9,7%

7,6

  9,7%

 

-7,4%

 Chiffres arrondis et audités (M€)

Neuilly-sur-Seine, le 9 septembre 2020 Linedata (LIN:FP), éditeur de solutions globales et prestataire de services d’outsourcing pour les professionnels de l’asset management, de l’assurance et du crédit affiche pour le 1er semestre 2020 une diminution modérée de ses indicateurs de rentabilité dans une conjoncture économique mondiale impactée par la crise sanitaire du Covid-19.

Le Groupe a réalisé un chiffre d’affaires semestriel de 78,5 M€, en baisse de 7,4% par rapport au 1er semestre 2019. L’érosion du revenu est plus sensible dans les segments de marché faisant plus largement appel aux ressources de consulting et de customisation, en raison notamment des difficultés d’accès aux sites clients pour les collaborateurs. A contrario, les prestations de type SaaS (Software as a Service), licence en mode locatif et maintenance sont très bien orientées avec une croissance globale de 1,4 M€ du revenu récurrent à 64,5 M€ qui représente 84% du chiffre d’affaires total.

L’EBITDA s’établit à 18,4 M€, en diminution de 14,6% par rapport au 1er semestre 2019. La baisse de 3,1 M€ de cet indicateur s’explique, d’une part, par la contraction du chiffre d’affaires semestriel et d’autre part, par la volonté de Linedata de conserver ses talents et d’accélérer les grands chantiers de transformation des offres du Groupe. C’est ainsi que de nombreuses ressources de consulting et d’études ont pu être réaffectées à des projets R&D stratégiques pour l’avenir. Ce chiffre intègre également pour 1,0 M€ de frais de restructuration. La marge d’EBITDA reste solide à 23,4% en baisse limitée de 2 points par rapport au 1er semestre 2019.

Analyse de la marge d’EBITDA

Taux de Marge d’EBITDA S1 2019 S1 2020
Asset Management (*) 25,2% 24,9%
Lending & Leasing 25,6% 19,7%
 

Total

25,4% 23,4%

 (*) Le segment « Autres » composé de l’assurance et épargne retraite a été intégré dans l’Asset Management

Au 1er semestre 2020, le segment Asset Management affiche un taux de marge quasi-stable proche de 25% malgré la diminution du chiffre d’affaires. Cette bonne performance s’explique par la proportion de revenu récurrent dans son business model qui contribue plus fortement à la profitabilité.

A contrario la marge d’Ebitda de l’activité Lending & Leasing, avec un chiffre d’affaires en retrait de 17,7%, ressort en baisse d’environ 6 points.

Analyse des résultats

Le Résultat Opérationnel atteint 9,8 M€ en retrait plus sensible de 26,4%, en raison d’un effet de base 2019 portant sur des reprises de provisions.

Le résultat financier s’élève à -1,0 M€ contre -1,9 M€ l’an passé. L’amélioration est principalement liée aux effets de change. L’impôt sur les bénéfices à 1,2 M€ ressort en baisse de 2,0 M€ par rapport à la même période de l’exercice précédent, en raison notamment de la mise en place en France du dispositif IP Box qui permet aux revenus issus des logiciels protégés par le droit d’auteur de bénéficier d’une imposition à un taux réduit de 10%.

Le résultat net du 1er semestre 2020 s’établit à 7,6 M€, soit un taux de marge nette de 9,7% stable par rapport à celui du 1er semestre 2019.

Analyse du bilan

Au 30 juin 2020, les capitaux propres représentent 116,5 M€, en baisse de 2,1 M€ par rapport à la situation du 31 décembre 2019. Cette diminution résulte notamment de la comptabilisation du dividende à payer pour 6,3 M€ et d’acquisitions d’actions propres à hauteur de 1,2 M€.

Le Groupe a poursuivi début 2020 ses efforts de désendettement. La dette nette, hors impact du passif locatif IFRS 16, ressort à 65,2 M€ en diminution de 11,6 M€ par rapport à la fin de l’exercice précédent. Elle représente 1,7x l’EBITDA (12 mois glissants).

Perspectives

Le Groupe anticipe une meilleure tendance pour son chiffre d’affaires du 2ème semestre et une amélioration de sa marge opérationnelle.

Prochaine communication : Chiffre d’affaires du 3ème trimestre 2020, le 21 octobre 2020

À PROPOS DE LINEDATA

Avec 20 ans d’expérience, 20 bureaux couvrant 50 pays à travers le monde, plus de 700 clients et près de 1300 employés, Linedata allie la technologie et l’humain pour apporter des solutions globales aux professionnels de l’asset management, de l’assurance et du crédit. Linedata accompagne les entreprises dans leur développement et renforce la croissance de ses clients.

Linedata a réalisé en 2019 un chiffre d’affaires de 169,7 M€. Linedata est cotée sur Euronext Paris Compartiment B FR0004156297-LIN – Reuters LDSV.PA – Bloomberg LIN:FP

linedata.com

Linedata

Direction Financière

+33 (0)1 73 43 70 27

infofinances@linedata.com

CapValue

+33 (0)1 80 81 50 00

info@capvalue.fr

www.capvalue.fr