BIOSYNEX ANNONCE AVOIR SIGNE UNE OFFRE FERME POUR ACQUERIR 100% DES TITRES DE LA SOCIETE AVALUN

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Strasbourg, le 7 avril 2021, 18h

BIOSYNEX ANNONCE AVOIR SIGNÉ UNE OFFRE FERME POUR ACQUÉRIR 100% DES TITRES DE LA SOCIÉTÉ AVALUN

UN OBJECTIF DE CONSTITUER À TERME UN ACTEUR MONDIAL DE PREMIER PLAN DANS LE DOMAINE DU POINT OF CARE

 

BIOSYNEX annonce la signature d’une offre ferme en vue d’acquérir 100% des actions et des instruments dilutifs de la société AVALUN.

S’appuyant sur une technologie protégée par de multiples brevets issue du CEA Leti (Laboratoire d’Electronique des Technologies de l’Information du Commissariat à l’Energie Atomique et aux Energies Alternatives) à Grenoble, AVALUN a développé un automate de diagnostic in vitro portable et connecté de nouvelle génération dénommé LabPad®. Bien que tenant dans la main, ce lecteur permet non seulement la réalisation de tests immunologiques mais aussi la réalisation de tests de coagulation, ce qui en fait l’une des plateformes de biologie portable disposant du plus large champ d’application.

A ce jour, deux tests sont commercialisés en Europe par AVALUN : Tsmart® INR (International Normalized Ratio1), pour le suivi des patients sous traitement anticoagulant par anti-vitamine K (AVK), soit une population d’environ 800 000 patients en France et Ksmart® SARS-Cov2 Antigen pour la détection antigénique automatisée de la COVID-19. Plusieurs autres tests sont en cours de développement, notamment pour le suivi de la sérologie SARS-CoV-2, des états de dénutrition et de pathologies cardiovasculaires.

Au-delà de viser un large panel de tests, le LabPad® a été conçu pour fonctionner en lien avec une application smartphone afin de répondre à l’émergence des parcours de soins connectés. La pertinence de cette vision s’est trouvée matérialisée en France par l’expérimentation de biologie délocalisée Di@pason, financée par la CNAM (Caisse Nationale d’Assurance Maladie) et permettant aux acteurs de terrain (cabinets d’infirmiers, maisons de soins, EHPADs, …) de réaliser les mesures d’INR au plus près des patients, sous la responsabilité des laboratoires de biologie médicale partenaires.

Avec la pandémie COVID-19, le Groupe Biosynex s’est imposé comme un acteur incontournable de la biologie décentralisée avec son offre complète de tests rapides et faciles à utiliser. Accessibles aux professionnels de santé, ils sont adaptés à un déploiement à grande échelle et permettent une prise en charge rapide des patients tout en optimisant leur parcours de soin.

Ces tests rapides dits “point of care” ou POC (sur le lieu de soin) connaissent une forte croissance notamment aux États-Unis et en Europe. Grâce à ce rapprochement avec AVALUN, acteur déjà présent sur le marché de fort volume du suivi des patients traités par anticoagulants de type AVK, BIOSYNEX va pouvoir commercialiser à grande échelle cette nouvelle offre diagnostique en France et à l’international.

BIOSYNEX utilisera le savoir-faire d’AVALUN reposant sur une équipe pluridisciplinaire d’une vingtaine d’ingénieurs, d’informaticiens et de biologistes basée à Grenoble pour développer de nouvelles applications Point of Care en synergie avec les équipes de Strasbourg. BIOSYNEX bénéficiera également des atouts d’un outil de production entièrement robotisé.

1L’INR est l’un des indicateurs de la coagulation sanguine.

La signature de la documentation juridique définitive liée à cette opération d’acquisition de 100% des actions et des instruments dilutifs d’AVALUN est prévue fin avril sous réserve de la levée de certaines conditions suspensives.

Cette acquisition devrait être réalisée soit intégralement en numéraire soit pour partie en numéraire et pour partie en actions BIOSYNEX au choix de chacun des cédants.

Larry Abensur, PDG de Biosynex : “Nous sommes enchantés par ce projet d’acquisition de la société Avalun qui complète parfaitement notre technologie de tests rapides visuels avec ses lecteurs connectés. Elle va accélérer le développement international de Biosynex dans le domaine en plein essor de la e-santé, avec le diagnostic à lecture automatique et la possibilité de collecter et transmettre les données du patient. BIOSYNEX disposera ainsi d’une plate-forme de « point of care » connectée, sur laquelle elle va adapter ses tests rapides, notamment dans une perspective post-Covid. Ce rapprochement avec AVALUN, après la prise de participation dans la société américaine ProciseDx, rentre parfaitement dans la stratégie de croissance externe de BIOSYNEX visant à diversifier son offre POC sur de nouvelles pathologies”.

Vincent Poher, CEO d’Avalun : Nous avons tout de suite été enthousiastes à l’idée de rejoindre le groupe Biosynex tant les synergies sont évidentes : d’un côté notre culture technologique et industrielle et notre lecteur LabPad® qui a déjà fait ses preuves sur le marché Européen et, de l’autre, l’offre et la compétence de Biosynex en matière de tests immunologiques et son immense succès marketing et commercial. Notre ambition au sein de ce rapprochement est de constituer un formidable accélérateur pour la conquête des marchés de la biologie ultra-portable connectée en France comme à l’international”.

 

Prochaine communication : Publication du chiffre d’affaires du 1er trimestre 2021 le 15 avril 2021, après Bourse.

 

La presse en parle : https://www.biosynex.com/actualites/

À propos d’AVALUN

Créée en 2013 dans le cadre d’un essaimage du CEA Leti, AVALUN a développé un automate de diagnostic in vitro portable et connectée permettant la réalisation en quelques minutes de tests biologiques sur des échantillons de faible volume. Basée à Grenoble au sein du Bâtiment de Hautes Technologies (BHT, site du CEA) où se situe également son site de production robotisé, Avalun est certifiée ISO 13485 et produit l’ensemble de ses produits en France. 

Plus d’informations sur http://www.avalun.com

À propos de BIOSYNEX

Créé en 2005 et basé à Illkirch-Graffenstaden en Alsace, acteur majeur de la santé publique avec plus de 200 collaborateurs, le laboratoire français BIOSYNEX conçoit, fabrique et distribue des Tests de Diagnostic Rapide (TDR). Dans leur version professionnelle, ils offrent une meilleure prise en charge médicale des patients grâce à la rapidité de leur résultat et à leur simplicité d’utilisation. Dans leur version autotest, ils permettent au grand public une auto-surveillance de diverses pathologies assurant ainsi une meilleure prévention et accélérant la demande de soins. Leader sur le marché des TDR en France, BIOSYNEX est le seul acteur à maîtriser intégralement sa chaîne de valeur grâce à sa plateforme technologique déclinable sur de nombreuses applications et adaptée à différents types d’utilisateurs tels les laboratoires, les hôpitaux, les médecins et le grand public.

Plus d’informations sur www.biosynex.com

CONTACTS

Julia Bridger

Listing Sponsor

+33 1 44 70 20 84

jbridger@elcorp.com

Gilles Broquelet

Communication financière

+ 33 1 80 81 50 00

gbroquelet@capvalue.fr

Larry Abensur

Président directeur-général

abensur@BIOSYNEX.com

 

 

 

 

BIOSYNEX VA ACCELERER LE DEPLOIEMENT DE SES AUTOTESTS ANTIGENIQUES SARS-COV-2 EN EUROPE SUITE AUX AUTORISATIONS OBTENUES DANS 4 PAYS DE L’UNION EUROPEENNE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Strasbourg, le 31 mars 2021, 18h30

BIOSYNEX va accélérer le déploiement de ses autotests antigéniques SARS-CoV-2 en Europe suite aux autorisations obtenues dans 4 pays de l’Union Européenne  

 

 

BIOSYNEX annonce avoir obtenu la dérogation dans 4 pays européens (Allemagne, Belgique, France et Pays-Bas) pour ses autotests antigéniques SARS-CoV-2 en cours de marquage CE.

BIOSYNEX, entreprise leader dans les Tests de Diagnostic Rapide (TDR), a franchi une nouvelle étape stratégique dans la prévention de la pandémie Covid-19 avec l’autorisation de diffuser ses autotests rapides dans 4 états européens majeurs.

En France, BIOSYNEX est le seul acteur avec un second laboratoire à être référencé sur le site du ministère de la santé.

Comme précédemment indiqué, ces autotests très attendus par le grand public accompagneront le retour à une vie sociale plus ouverte en permettant à chacun de connaître facilement et rapidement l’existence ou non d’une contamination.

BIOSYNEX anticipe une très forte demande pour ces nouveaux autotests et s’est déjà mis en ordre de marche pour assurer leur diffusion européenne depuis le site de Strasbourg. Le recrutement et la formation de plusieurs centaines de personnes ont déjà commencé afin de faire rapidement monter les capacités de production.

 

Prochaine publication : Chiffre d’Affaires du 1er trimestre 2021, le 15 avril 2021, après Bourse.

La presse en parle : https://www.biosynex.com/actualites/

 

À propos de BIOSYNEX

Créé en 2005 et basé à Illkirch-Graffenstaden en Alsace, acteur majeur de la santé publique avec plus de 200 collaborateurs, le laboratoire français BIOSYNEX conçoit, fabrique et distribue des Tests de Diagnostic Rapide (TDR). Dans leur version professionnelle, ils offrent une meilleure prise en charge médicale des patients grâce à la rapidité de leur résultat et à leur simplicité d’utilisation. Dans leur version autotest, ils permettent au grand public une auto-surveillance de diverses pathologies assurant ainsi une meilleure prévention et accélérant la demande de soins. Leader sur le marché des TDR en France, BIOSYNEX est le seul acteur à maîtriser intégralement sa chaîne de valeur grâce à sa plateforme technologique déclinable sur de nombreuses applications et adaptée à différents types d’utilisateurs tels les laboratoires, les hôpitaux, les médecins et le grand public.

Plus d’informations sur www.biosynex.com

CONTACTS

Julia Bridger

Listing Sponsor

+33 1 44 70 20 84

jbridger@elcorp.com

Gilles Broquelet

Communication financière

+ 33 1 80 81 50 00

gbroquelet@capvalue.fr

Larry Abensur

Président directeur-général

abensur@BIOSYNEX.com

 

 

 

 

NEXTEDIA : FORTE CROISSANCE DES RESULTATS ANNUELS 2020

                                                                                                                                                                                                       

Communiqué de presse

Paris, le 31 mars 2021, 18h

                                                                                                                                                                                                                                      

                                                                                                                                                                                                            

Forte croissance des résultats annuels 2020 : 

  • Chiffre d’affaires : 26,1 M€ (+6,9%)
  • EBITDA : 1,8 M€ (+26,3%)
  • Résultat Net multiplié par 2,6 à 2,5 M€

NEXTEDIA (Euronext Growth Paris, FR0004171346, ALNXT), société spécialisée dans les domaines de la Cybersécurité, du Cloud, du Digital Workspace et de l’Expérience Client, publie aujourd’hui ses résultats annuels 2020 en très forte progression.

 

En M€

Procédures d’audit effectuées (*)

 

2019

 

2020

 

Var

Chiffre d’affaires consolidé 24,4 26,1 + 6,9%
EBITDA 1,4 1,8 +26,3%
Résultat d’exploitation 1,3 1,5  +17,8%
Résultat courant avant impôt 0,9 2,6 +176,4%
Résultat net 0,9 2,5 +163,9%

(*) Les procédures d’audit sur les comptes consolidés et sociaux ont été effectués. Le rapport de certification sera émis en mai 2021.

Nouvelle hausse du chiffre d’affaires en 2020

NEXTEDIA a réalisé en 2020 un chiffre d’affaires de 26,1 M€ en augmentation de 6,9%. Sur les trois derniers exercices, le Groupe affiche une progression moyenne de son activité de 16,0%, performance qui illustre la pertinence du modèle de développement de NEXTEDIA, combinant de la croissance organique et des acquisitions en synergie avec les savoir-faire historiques.

Les principaux faits marquants de l’exercice sont la montée en puissance de NEXTEDIA sur des projets de transformation de taille plus importante, les décalages de certaines affaires du fait de la pandémie et l’acquisition en date du 30 novembre 2020 d’ANETYS, société spécialisée dans la Cybersécurité, le Cloud et dans la modernisation de l’espace de travail (Digital Workspace).

Amélioration significative de la rentabilité opérationnelle malgré la crise sanitaire

Dans une conjoncture économique dégradée en raison de la crise sanitaire liée à la COVID-19, NEXTEDIA a veillé en 2020 à préserver au maximum ses marges et s’est mis dès le début de la pandémie en ordre de marche pour freiner les effets des reports de projets et des inter-contrats. En conséquence, la croissance des frais de personnel a été limitée à 5,0% et des efforts particuliers ont été réalisés pour baisser les charges externes (loyers, frais de déplacement, recours à la sous-traitance, …) qui ont décru globalement de 12,0% sur la période.

En conséquence, la rentabilité opérationnelle est en nette amélioration avec un EBITDA à 1,8 M€, soit une hausse de 26,3% par rapport à 2019. La marge d’EBITDA s’élève à 6,9% en hausse de 1,1 points.

Bénéfice net multiplié par 2,6

Après prise en compte de dotations aux amortissements de 0,3M€, le résultat d’exploitation ressort à 1,5 M€ en progression de 17,8%. Le résultat courant avant impôt, qui intègre un résultat financier proche de zéro et un produit exceptionnel net de 1,0M€, ressort à 2,6M€, en augmentation de 176,4%. Le résultat exceptionnel inclut essentiellement un produit sur opération en capital de 1,7 M€, relatif à un litige qui s’est soldé favorablement pour NEXTEDIA en 2020.

Le résultat net, comprenant un impôt sur les bénéfices de 0,1 M€, affiche 2,5 M€, soit une hausse de 163,9%.

Réduction de l’endettement net et accroissement des fonds propres

Au 31 décembre 2020, l’endettement net atteint 2,8 M€ contre 3,4M€ à la fin de l’exercice précédent. En 2020, le Groupe a restructuré sa dette avec la mise en place pour 6,9 M€ de nouveaux prêts (dont 5,9 M€ de Prêts Garantis par L’État), pour lui permettre d’allonger la maturité de ses financements. A la fin de l’année 2020, l’endettement financier atteint 7,0 M€ et les engagements de earn-out sur les dernières acquisitions s’élèvent à 3,0M€. La trésorerie à cette date s’élève à 7,4 M€, permettant à NEXTEDIA de disposer des liquidités nécessaires pour mettre en œuvre son plan stratégique NEXTEDIA 2023.

Les fonds propres part du groupe affichent 23,2 M€, soit près du double de ceux constatés fin 2019. La variation des capitaux propres provient d’augmentations de capital pour 9,2 M€ (essentiellement dans le cadre de l’échange d’actions intervenu lors de l’acquisition d’ANETYS) et de la contribution du résultat net 2020.

La Dette Nette au 31 décembre 2020 représente 1,4 fois l’EBITDA 2020 et 0,1 fois les capitaux propres.

Perspectives

En 2021, NEXTEDIA va accélérer toutes les initiatives lui permettant de favoriser la croissance de ses activités pour lui permettre d’apparaître comme un acteur incontournable dans toutes ses expertises.

Le pôle historique ALMAVIA CX qui regroupe tous les métiers de l’Expérience Client, va tirer parti des nouvelles tendances de marché qui se sont amplifiées avec la crise sanitaire. L’évolution des usages fait aujourd’hui une place toujours plus grande au commerce électronique. Résilience, transformation et agilité sont aujourd’hui la clé des modèles économiques des sociétés de demain. Avec 85% de ses clients en B2C, ALMAVIA CX va capitaliser sur ses partenariats majeurs pour leur offrir des solutions en parfaite adéquation avec les demandes des consommateurs.

Le nouveau pôle ANETYS qui fédère les domaines de la Cybersécurité, du Cloud et du Digital Workspace va poursuivre son intégration dans le groupe NEXTEDIA avec l’objectif de franchir de nouveaux caps dans la croissance de ses activités. Ceci passera notamment par l’évolution de son modèle économique vers plus de récurrent autour du pilotage de la sécurité ou de la surveillance de la performance du cloud. En parallèle, ANETYS pourra s’appuyer sur la puissance de ses partenariats avec lesquels il atteint des niveaux d’excellence reconnus et parfois uniques en France, lui permettant d’apparaître comme référent dans sa spécialité.

Enfin NEXTEDIA entend poursuivre activement sur 2021 l’étude d’opportunités de croissance externe pour participer à la consolidation d’un secteur très prometteur. Les futures acquisitions permettront à NEXTEDIA soit de renforcer sa position sur ses expertises existantes, telles que le cloud ou la cybersécurité, soit d’étendre ses expertises sur des domaines en forte croissance (E-commerce, …).

 

Prochaine publication : Chiffre d’affaires semestriel 2021 : 21 juillet 2021, après Bourse.

 

À propos de NEXTEDIA

Le Groupe NEXTEDIA est spécialisé sur les domaines de la Cybersécurité, du Cloud, du Digital Workspace et de l’Expérience Client

Avec plus de 300 experts, le Groupe apporte à ses clients une véritable expertise métier et technologique, doublée d’une capacité d’accompagnement de bout en bout depuis les activités de conseil jusqu’à la mise en œuvre de projets et le pilotage opérationnels de   services récurrents.

L’implantation régionale de NEXTEDIA permet d’accompagner ses clients avec la plus grande réactivité, agilité et proximité au travers de ses agences à Paris, Lille, Lyon, Strasbourg, Nantes, Bordeaux, Toulouse et Toulon.

NEXTEDIA intervient auprès des Grands Comptes, ETI et PME sur les secteurs :  1/ Banque & Assurance, 2/ Santé, Mutuelle & Prévoyance, 3/ Média & Telecom, 4/ Tourisme & Transport, 5/ Retail, Beauté & Luxe, 6/ Industrie & Energie.

Le Groupe NEXTEDIA est coté sur Euronext Growth, FR0004171346, ALNXT

Contacts

Investisseurs : investisseurs@nextedia.com

Communication financière : Cap Value, Denis Bley – dbley@capvalue.fr – Tel : 01 80 81 50 00

Communication corporate : Mylène Larochelle – mylene.larochelle@nextedia.com

PREDILIFE ETEND SON RESEAU DE DISTRIBUTION AU MOYEN ORIENT

COMMUNIQUE DE PRESSE 30 MARS 2021

 

PREDILIFE ETEND SON RESEAU DE DISTRIBUTION AU MOYEN ORIENT

 

Paris, France, le 30 mars 2021, 18h – CET – PREDILIFE (Euronext Growth : ALPRE FR0010169920), spécialiste de solutions innovantes de prédiction de risque de pathologies pour une médecine personnalisée, a signé un accord de distribution avec Mena Medical Development pour la distribution de Mammorisk® au Moyen Orient.

Hausse du cancer du sein au Moyen-Orient : le temps de l’action

Premier cancer chez la femme dans le monde, le cancer du sein est devenu une priorité de santé publique au Moyen-Orient et en Afrique du Nord1, où les femmes y sont touchées à un âge plus jeune et à des stades de maladie plus avancés que dans les pays occidentaux2.

Le test prédictif MammoRisk® développé́ en collaboration avec l’Institut Gustave Roussy à Paris, et le Breast Cancer Screening Consortium aux Etats-Unis, est un test intégrant les principaux facteurs de risque du cancer du sein. Il permet au médecin d’évaluer, chez les femmes dès 40 ans, la probabilité́ de développer un cancer du sein invasif dans les 5 ans, et de leur proposer un programme de dépistage et de suivi adapté à leur risque individuel.

Des mesures de prévention pour permettre une détection précoce doivent être implémentées. Les solutions développées par PREDILIFE sont une opportunité de réduire les risques de mortalité.

Distribution de Mammorisk® par Mena Medical Development au Moyen-Orient et en Afrique du Nord

C’est dans ce contexte que PREDILIFE a confié à MMD le développement commercial de Mammorisk® au Moyen-Orient et en Afrique du Nord.

1.Ferlay J, Ervik M, Lam F, Colombet M, Mery L, Piñeros M, Znaor A, Soerjomataram I, Bray F. Cancer Today Lyon, France: International Agency for Research on Cancer; 2018.

2.GBD 2015 Eastern Mediterranean Region Cancer Collaborators: Burden of cancer in the Eastern Mediterranean Region, 2005-2015: Findings from the Global Burden of Disease 2015 Study. Int J Public Health 63:151-164, 2018

Mena Medical Development fait partie du groupe MMD spécialisé dans la distribution d’équipements médicaux. MMD garantit l’accès et développe des partenariats stratégiques avec des fournisseurs internationaux et des distributeurs renommés de la région MENA.

L’équipe qualifiée et trilingue (arabe, anglais, français) de MMD s’assure de la satisfaction de ses clients en offrant des solutions appropriées et personnalisées. Fort de dix années d’opérations dans le domaine de la santé, MMD est devenu un partenaire de référence de nombreux fabricants dans plus de 20 pays.

Plus d’informations : https://mena-md.com/

« La signature de ce partenariat ouvre la voie du développement commercial de Mammorisk® dans une zone géographique à haut potentiel où les marchés sont en pleine expansion. Nous avons toute confiance en l’expertise de MMD pour implanter la solution Mammorisk® au Moyen-Orient et en Afrique du Nord. » déclare Stéphane Ragusa, PDG Fondateur de PREDILIFE.

 

Contacts

Relations Investisseurs                                Relations Presse

PREDILIFE                                                   CAPVALUE

Stéphane Ragusa                                         01 80 81 50 00

Président Directeur Général                         info@capvalue.fr

Pierre Verdet

Directeur Général Délégué

investisseurs@predilife.com

A propos de PREDILIFE

PREDILIFE est une société pionnière dans la conception et le développement de tests de prédiction, pouvant permettre à chaque personne de définir son profil de risque quant à la survenance de maladies graves. Elle utilise des méthodes d’intelligence artificielle appliquées à des données médicales cliniques, génétiques, imagerie… PREDILIFE commercialise en Europe Mammorisk®, un test de prédiction de risque de cancer du sein. La société a par ailleurs commencé à étendre cette offre à d’autres pathologies graves notamment le cancer du col de l’utérus et de la prostate.

Pour en savoir plus : http://www.predilife.com

 

 

BIOSYNEX : TRES FORTE PROGRESSION DES RESULTATS ANNUELS 2020

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Strasbourg, le 24 mars 2021, 18h

TRES FORTE PROGRESSION DES RESULTATS ANNUELS 2020

  • Chiffre d’affaires à 153,9 M€ vs 35,2 M€ : X 4,4
  • EBITDA multiplié par 22,6 à 52,0 M€
  • Marge nette supérieure à 20%

PROPOSITION D’UN DIVIDENDE DE 0,20€ PAR ACTION 

* Les procédures d’audit des comptes 2020 sont en cours.

** Les chiffres comparatifs 2019 correspondent aux données issues des comptes consolidés 2019 et non des comptes annuels publiés en avril 2020.

Le Conseil d’Administration de BIOSYNEX SA, réuni le 24 mars 2021 sous la présidence de Larry Abensur, a arrêté les comptes de l’exercice 2020, qui seront soumis à la prochaine assemblée générale des actionnaires, le 10 mai prochain.

Forte croissance du chiffre d’affaires 2020 portée par la diversification réussie vers les produits de prévention et de diagnostic de la Covid-19 et la bonne dynamique des activités historiques

En 2020, BIOSYNEX a réalisé un chiffre d’affaires de 153,9 M€, en hausse de 338% par rapport à l’exercice précédent. Le Groupe a su dès le début de l’année 2020 proposer des solutions diagnostiques qui ont contribué à lutter contre la nouvelle pandémie due au Coronavirus. Tout au long de l’année, BIOSYNEX s’est constamment adaptée aux nouveaux enjeux technologiques et logistiques afin d’être en mesure de fournir le plus rapidement possible de fortes quantités de tests Covid-19 basés sur les dernières connaissances scientifiques. Le Groupe a ainsi conclu les partenariats stratégiques et les accords d’approvisionnement nécessaires lui permettant, dès les autorisations reçues, de proposer les tests de dépistage aux professionnels de santé pour répondre à la forte demande.

En 2020, BIOSYNEX a poursuivi ses efforts à l’international dont les ventes ont été multipliées par 4,4 pour atteindre 44,1 M€. Le déploiement à l’étranger constitue un axe de développement très important pour le Groupe en raison des très forts débouchés qu’il offre tant en Europe que dans de nombreux pays développés ou émergents. A cet égard, BIOSYNEX a réussi à obtenir des autorisations dans des pays particulièrement frappés par la pandémie (Mexique, Brésil) et a pu diffuser son autotest de sérologie Covid-19 dans les pays européens qui l’ont autorisé.

En France, BIOSYNEX a accéléré la pénétration du marché Pharmacies/GMS. Le Groupe y détient des parts de marché de plus de 50% dans les domaines de la thermométrie, des tests sérologiques et antigéniques. Cette position de leader lui permettra en 2021 de diffuser dans les meilleures conditions sa gamme d’autotests dès que le décret ministériel aura été publié.

Enfin, le Groupe a continué la commercialisation de son offre de produits hors Covid-19. Leurs ventes ont cru de 26,2% par rapport à l’exercice précédent, contribuant ainsi à la hausse globale d’activité.

Rentabilité opérationnelle en très forte progression

Dans un contexte d’hyper-croissance liée au succès commercial de son offre de tests diagnostiques Covid-19, le Groupe s’est attaché à s’approvisionner de manière proactive en composants clés, à adapter en permanence ses capacités de production et à faire appel aux sous-traitances nécessaires. Afin de sécuriser la disponibilité de ses produits, BIOSYNEX a également décidé de relocaliser des productions en France.

En 2020, la Marge Brute s’élève à 81,2 M€ (52,8% du chiffre d’affaires) contre 19,3 M€ (54,9% du chiffre d’affaires) pour l’année précédente, soit une progression de 321%. La légère diminution du taux de marge brute entre les deux exercices s’explique par la prépondérance des ventes des produits Covid-19 à très forte volumétrie.

L’Excédent Brut d’Exploitation ressort en forte hausse à 52,0 M€. Il s’établit à 33,8% du chiffre d’affaires contre 6,5% en 2019. Cette performance témoigne de la maîtrise des charges de structure (hausse limitée à 55%) et des frais de personnel (+78%).

BIOSYNEX versera à ses salariés éligibles un montant de participation s’élevant en moyenne à 2,66 mois de salaire, les récompensant ainsi de leur forte implication tout au long de cette année 2020 exceptionnelle. Le montant de la réserve spéciale de participation (RSP) 2020 s’élève à 1,8 M€.

Après prise en compte des dotations nettes aux amortissements et provisions et des autres produits et charges, le résultat d’exploitation atteint 44,9 M€, soit 29,2% du chiffre d’affaires.

Résultat net en hausse et proposition de versement d’un dividende

Après déduction du résultat financier de -0,3 M€, du résultat exceptionnel de -1,1 M€ et d’une charge d’impôt de 12,3 M€, le résultat net 2020 atteint 31,4 M€, faisant ressortir une marge nette de 20,4%.

Compte-tenu du niveau de performance élevée en 2020, le Conseil d’Administration de BIOSYNEX proposera à l’Assemblée Générale le versement d’un dividende unitaire de 0,20€ par action.

Renforcement de la structure financière  

Au 31 décembre 2020, le Groupe enregistre des fonds propres de 66,3 M€, en progression de 35,8 M€ par rapport au 31 décembre 2019 liée principalement au résultat net de l’exercice.

BIOSYNEX a mis en place au cours de l’exercice 2020 des contrats de crédit avec certaines banques partenaires afin d’accompagner la hausse de son activité et d’allonger la maturité de la dette existante. La dette financière brute atteint 15,8 M€ à fin 2020 (dont 4M€ de PGE remboursés à ce jour) contre 9,7 M€ un an plus tôt. La trésorerie à fin décembre 2020 s’élève à 36,8 M€, faisant ressortir un niveau de cash net à 21 M€. Ces liquidités excédentaires permettent au Groupe de disposer des moyens nécessaires pour assurer son développement et réaliser de futures opérations de croissance externe notamment après l’augmentation de capital réussie début 2021 de 15 M€.

Perspectives 2021 très encourageantes

BIOSYNEX va bénéficier en 2021 de nombreuses opportunités pour poursuivre son développement.

Le Groupe anticipe une très forte poussée des ventes d’autotests antigéniques Covid-19 déjà autorisés dans plusieurs pays européens (Allemagne, Autriche, Italie, Pays-Bas, Belgique) où Biosynex a déjà réussi à homologuer ses produits. Ces autotests accompagneront le retour à une vie sociale plus ouverte en permettant au grand public de connaître de manière rapide et aisée l’existence ou non d’une contamination.

Le Groupe affiche ainsi sa pleine confiance sur le maintien de ventes élevées de tests rapides Covid-19 et constate une forte croissance du chiffre d’affaires depuis le début de l’année 2021.

BIOSYNEX prévoit également la poursuite de la dynamique de ses ventes en biologie moléculaire notamment de sa gamme maison Ampliquick®.

Le Groupe a choisi de renforcer à Strasbourg son outil industriel de fabrication de tests rapides et de biologie moléculaire dans le cadre du plan de relance gouvernemental. Il bénéficiera à ce titre d’une subvention de 1,2 M€ pour accompagner ce projet.

Sur le plan géographique BIOSYNEX va continuer à développer ses initiatives à l’international. Les zones prioritaires sont l’Europe, l’Amérique Latine où le Groupe a déjà entamé des efforts de prospection sur ses activités historiques et l’Afrique. BIOSYNEX bénéficie d’une excellente image à l’étranger qui s’est accrue en 2020 grâce à la visibilité procurée par les succès de ses offres Covid-19. Sur les prochaines années, BIOSYNEX prévoit que l’export devienne la première zone de croissance du Groupe.

Enfin BIOSYNEX poursuit son activité de veille visant à acquérir de nouvelles technologies principalement en lecteurs automatiques de tests rapides et biologie moléculaire soit sous forme de partenariat stratégique soit sous forme d’acquisition directe. Avec une structure financière très solide, le Groupe positionne la croissance externe comme un moyen privilégié d’accélérer sa croissance.

« L’exercice 2020 a été extraordinaire pour BIOSYNEX à plus d’un titre. La demande considérable en moyens de diagnostic Covid-19 a obligé le management et l’ensemble de nos collaborateurs à se surpasser et innover pour faire face à ce gigantesque défi. Je veux au nom du Conseil d’Administration leur adresser nos sincères félicitations Au-delà de l’effet « Produits nouveaux » né de la pandémie, c’est toute une organisation qu’il a fallu repenser et adapter à la croissance forte et rapide de la demande. Celle-ci va assurément rester soutenue en 2021 et BIOSYNEX sera de nouveau au rendez-vous pour offrir son savoir-faire et son expertise au service de la médecine de demain », commente Larry Abensur, Président-Directeur Général de BIOSYNEX.

Prochaines communications :

  • Réunion SFAF par conference call le vendredi 26 mars 2021 à 11h30
  • Publication du chiffre d’affaires du 1er trimestre 2021 le 15 avril 2021, après Bourse.

 

La presse en parle : https://www.biosynex.com/actualites/

 

À propos de BIOSYNEX

Créé en 2005 et basé à Illkirch-Graffenstaden en Alsace, acteur majeur de la santé publique avec plus de 200 collaborateurs, le laboratoire français BIOSYNEX conçoit, fabrique et distribue des Tests de Diagnostic Rapide (TDR). Dans leur version professionnelle, ils offrent une meilleure prise en charge médicale des patients grâce à la rapidité de leur résultat et à leur simplicité d’utilisation. Dans leur version autotest, ils permettent au grand public une auto-surveillance de diverses pathologies assurant ainsi une meilleure prévention et accélérant la demande de soins. Leader sur le marché des TDR en France, BIOSYNEX est le seul acteur à maîtriser intégralement sa chaîne de valeur grâce à sa plateforme technologique déclinable sur de nombreuses applications et adaptée à différents types d’utilisateurs tels les laboratoires, les hôpitaux, les médecins et le grand public.

Plus d’informations sur www.biosynex.com

CONTACTS

Julia Bridger

Listing Sponsor

+33 1 44 70 20 84

jbridger@elcorp.com

Gilles Broquelet

Communication financière

+ 33 1 80 81 50 00

gbroquelet@capvalue.fr

Larry Abensur

Président directeur-général

abensur@BIOSYNEX.com

 

 

 

 

CBo TERRITORIA: RESULTATS ANNUELS 2020 EN FORTE PROGRESSION

              Communiqué de presse                                       Sainte-Marie, le 24 mars 2021, 11h00

 

Résultats annuels 2020 en forte progression

·  Résultat net PdG : 14,2 M€, +18,3% (soit 0,36€/action dilué, +22,9%)
·  RNR Foncière PdG/action dilué : 0,17 €, +33,1%
·  ANR/action dilué : 5,87€, +4,4%
·  Renforcement du bilan : LTV de 44,3% (-2,2 pts) et trésorerie de 44,6 M€ (+3,7%)

 

Perspectives 2021 : résilience et confiance

·  Poursuite de la stratégie de Fonciarisation en actifs tertiaires
·  Retour à un niveau courant d’activité en Promotion après un pic en 2019/2020

 

Proposition de versement d’un dividende stable à 0,23 € en raison d’un contexte économique international sensible

 

« Sur un territoire réunionnais peu impacté jusqu’à présent par la COVID, nous avons réalisé en 2020 de bonnes performances portées par la pertinence de notre modèle économique « Aménageur-Promoteur-Foncière » et par la concrétisation de notre stratégie de Fonciarisation qui nous permet d’accroître sensiblement nos résultats récurrents.

En 2021, en Promotion, après un pic d’activité en 2019 et 2020 destiné à co-financer la Foncière, nous anticipons un retour à un niveau d’activité courant de ce pôle dont la dynamique est notamment tirée par le succès des parcelles.

Forts d’un bilan renforcé, nous entendons poursuivre le développement de la foncière avec un pipeline de projets tertiaires à hauteur de 48 M€. Parallèlement, nous continuons d’étudier toutes opportunités d’acquisitions d’actifs tertiaires sur nos territoires mais aussi sur des marchés profonds afin d’accélérer la croissance des revenus récurrents de la Foncière », déclare Eric Wuillai, Président-Directeur général de CBo Territoria.

Le Conseil d’Administration de CBo Territoria, réuni le lundi 22 mars 2021, a arrêté les Résultats consolidés 2020.

Comptes consolidés audités

en M€, normes IFRS

2020 2019 Variation
Chiffre d’affaires 103,6 110,7     -6,4%
Résultat des activités 21,6 21,5  + 0,3%
Variation de juste valeur (0,6) (3,3) NA
Résultat sur cession d’IP        1,5        0,4    +265,1%
Autres produits / (charges) opérationnelles      (0,1)      (0,1)       -19,5%
Quote-part de résultat net de Sociétés Mises en Equivalence 2,4 5,7       -57,7%
Résultat opérationnel (y compris SME)(1) 24,7 24,2  + 2,3%
Coûts de l’endettement net (5,6) (6,9)    -19,7%
Résultat avant impôts 19,2 17,3  +11,1%
Impôt sur les résultats (5,0) (5,2)   -3,0%
Résultat net       14,1       12,1  +17,1%
Résultat net part du Groupe      14,2      12,0  +18,3%

                (1) Résultat opérationnel après quote-part du résultat net des sociétés mises en équivalence

Les procédures d’audit des comptes annuels consolidés sont en cours.

 

CBo Territoria peu impacté par la crise sanitaire

Au 16 mars 2021, La Réunion reste moins touchée par la pandémie que la métropole (14 631 cas et 87 décès depuis l’apparition du premier cas –source : ARS). Le département bénéficie d’une activité domestique solide soutenue par la consommation locale et par une faible exposition au tourisme (2% du PIB réunionnais contre 8% au niveau national – sources : Cerom & INSEE 2019). La Réunion n’a connu jusqu’à présent qu’un seul confinement, du 17 mars au 11 mai 2020. Les mesures locales actuelles sont limitées depuis mars 2021 au couvre-feu de 18 H et à la fermeture des commerces non essentiels dans les trois Galeries Commerciales de plus de 20 000 m2 qui ne concernent pas les actifs de CBo Territoria.

L’impact de la crise sanitaire sur les comptes 2020 de CBo Territoria est limité. La Foncière tient compte d’une franchise de 0,6 M€, soit 2,6% des loyers bruts du patrimoine économique. Les résultats de la Promotion intègrent un manque à gagner de 0,2 M€ lié au retard des chantiers. Les activités connexes limitent à 0,4 M€ l’impact du confinement de 2020 sur leur rentabilité, grâce à l’adaptation du niveau de charges et des aides de l’Etat.

Haut niveau de chiffre d’affaires 2020 à 103,6 M€

En 2020, CBo Territoria a réalisé un haut niveau de chiffre d’affaires à 103,6 M€ ponctuant le pic d’activité initié lors de l’exercice précédent avec un recul de 6,4% par rapport à 2019.

Au niveau de la Foncière, les loyers bruts du patrimoine économique progressent de 1,4% à 23,4 M€, portés par ceux des actifs tertiaires qui atteignent 19,9 M€, soit + 6,8%. Ils représentent désormais 85% des revenus locatifs bruts globaux contre 81% en 2019.

La Promotion finalise le pic d’activité initié en 2019 avec un haut niveau de chiffre d’affaires à 78,8 M€, en recul de 6,2%. L’activité est caractérisée par :

  • Une baisse du bâti résidentiel (31,3 M€, -12,0%) du fait du recul du segment Logement Social arrivé à maturité et de l’incertitude en 2020 sur la pérennité du dispositif fiscal Pinel Dom ;
  • La forte baisse du bâti tertiaire (19,5 M€, -29,6%) compte tenu d’une base de comparaison élevée en 2019 (signature de la VEFA et travaux du plus grand Leroy Merlin de La Réunion en 2019) ;
  • Une forte progression des ventes de parcelles résidentielles et tertiaires (28,0 M€, +34,9%) qui a pondéré la baisse d’activité globale de la Promotion.

Foncière : hausse de 33,1% du Résultat Net Récurrent PdG/action dilué

En 2020, l’activité de Foncière présente des loyers nets de 20,5 M€, soit +0,6%. Hors cession des logements en bloc, ces loyers progressent de 4,3%. Le recul des frais de structure et du coût d’endettement de la Foncière lui permet de réaliser un Résultat Net Récurrent Part du Groupe
de 6,9 M€, en progression de 22,9%. Le RNR PdG/action dilué ressort à 0,17€, soit +33,1%.

L’activité de Promotion présente une augmentation de 10,2% de sa marge à 13,7 M€. Cette performance est portée par un mix produit plus favorable avec la hausse des ventes de parcelles.

Fort de la progression de la rentabilité de ces deux activités, d’une bonne performance commerciale des cessions d’actifs résidentiels et d’une baisse structurelle du coût de l’endettement, le Résultat net Part du Groupe de CBo Territoria augmente de 18,3% à 14,2 M€. Le Résultat Net PdG/action dilué ressort à 0,36 €, soit une hausse de 22,9%.

Poursuite de la mutation du patrimoine économique vers les actifs tertiaires

Au 31 décembre 2020, le patrimoine économique ressort à 369,7 M€, en baisse de -1,5% par rapport à fin 2019 suite aux cessions de logements (-13,6 M€ soit -3,6%). Il est constitué à 76% d’actifs tertiaires contre 71% fin 2019, confirmant sa mutation vers cette classe d’actifs. Sa valorisation réalisée par des experts indépendants est particulièrement conservatrice au regard du marché métropolitain avec un écart de 100 à 150 points de base du taux de capitalisation.

Le patrimoine économique tertiaire progresse de 4,7% à 281,5 M€ avec l’intégration de nouveaux actifs. Il est particulièrement diversifié (bureaux 32%, commerces 57%, locaux d’activités 11%) et présente un taux de vacance limité à 4% (+1 point) démontrant la grande qualité des actifs. Son taux de rendement brut atteint 7,7%, soit +0,2 point.

En 2020, le Groupe a poursuivi un développement actif de son patrimoine tertiaire avec :

  • La livraison en novembre 2020 au sein du Retail Park du Port développé par CBo Territoria, d’un commerce de 3 500 m2 détenu à 50/50 (SME) avec l’exploitant, le groupe Ravate ;
  • La construction au sein du Retail Park du Port de 6 100 m2 de commerces commercialisés à hauteur de 91% et dont la livraison est prévue en avril 2021 ;
  • L’acquisition en Ile-de-France, marché profond, en décembre 2020 de 5 000 m2 de bureaux occupés à 100%, permettant au Groupe d’accélérer la croissance de ses revenus récurrents ;
  • La signature d’un protocole d’accord pour développer à Combani à Mayotte, un ensemble d’actifs commerciaux de 8 100 m2 pour un investissement global de 24 M€. Ces équipements, qui ont reçu l’autorisation d’exploitation commerciale (CROA), sont pré-commercialisés à ce jour à 73% avec notamment un supermarché Carrefour de 1 920 m² et l’enseigne Monsieur Bricolage sur 1 200 m². Le lancement des travaux est prévu au 2nd semestre 2021 pour une mise en exploitation au 2nd semestre 2023.

Conformément à sa stratégie centrée sur le développement d’actifs tertiaires, CBo Territoria a poursuivi son désengagement des actifs résidentiels avec la cession de 89 logements dont 51 en bloc à la SHLMR/Action Logement. A fin 2020, son patrimoine résidentiel est constitué de 319 logements contre 408 fin 2019, soit 13% du patrimoine économique contre 16% fin 2019.

Une structure bilancielle renforcée : baisse de l’endettement et hausse de la trésorerie

Au 31 décembre 2020, le bilan fait ressortir une trésorerie disponible de 44,6 M€ contre 43,0 M€ fin 2019 et un endettement en recul de 13,0 M€ à 237,1 M€. Ainsi, les dettes financières nettes reculent de 7,1% à 191,2 M€. 77% des emprunts sont à taux fixe contre 66% fin 2019. Le coût moyen de la dette baisse de 0,1 point à 2,8% en 2020. La LTV hors droits recule de 2,2 points à 44,3%. Hors ORNANE ce ratio ressort à 37,7%.

Actif Net Réévalué de 5,87€/action dilué (+ 4,4%)

Au 31 décembre 2020, l’ANR progresse de +7,2% sur 12 mois à 216,6 M€, soit 5,87€/action dilué. La décote du titre, sur la base du cours de bourse moyen entre le 1er et 19 mars 2021, atteint 37% par rapport à l’ANR par action dilué.

Proposition d’un dividende stable à 0,23€/action

Dans un contexte économique international qui reste incertain, CBo Territoria proposera à l’Assemblée Générale du 9 juin 2021, le versement d’un dividende de 0,23 € par action, stable par rapport à 2019.

Ce dividende représente un taux de rendement supérieur à 6,0% par rapport au cours de bourse moyen entre le 1er et 19 mars 2021, soit 3,69 €.

Perspectives 2021 : Poursuite de la Fonciarisation de l’activité

Fort d’un bilan solide et d’un modèle économique diversifié et résilient, CBo Territoria entend poursuivre sa stratégie de Fonciarisation.

Au niveau de la Foncière, CBo Territoria présente un pipeline de projets tertiaires de 48 M€ à développer sur ses fonciers. Parallèlement, le Groupe continuera la cession de ses logements et étudiera toutes opportunités d’acquisitions d’actifs tertiaires à La Réunion et sur des marchés profonds afin d’accélérer la croissance de ses revenus récurrents.

Concernant l’activité de Promotion, conformément à son plan de développement, le CBo Territoria anticipe le retour à un niveau d’activité courant après le pic de ventes en 2019 et 2020. Les perspectives en 2021 sont soutenues par un carnet de commande et des négociations en cours à hauteur de
55,7 M€ à fin 2020. Par ailleurs, le Groupe entend développer cette activité en dehors de ses fonciers historiques, à La Réunion et à Mayotte.

Prochaine publication de l’agenda financier

Chiffre d’affaires 1er semestre 2021 : mercredi 18 août 2021 (après Bourse)

A propos de CBo Territoria

Foncière, Aménageur et Promoteur immobilier de référence à La Réunion et Mayotte, CBo Territoria est un opérateur immobilier coté sur Euronext C (FR0010193979, CBOT).

Propriétaire de 2 950 hectares, le Groupe a pour ambition de devenir majoritairement une Foncière Entreprise multi-régionale dont le développement est co-financé par les résultats de son activité de Promotion immobilière.

CBo Territoria place ses actionnaires au centre de sa création de valeur et offre un profil de valeur de rendement soutenu par sa politique récurrente de dividendes.

www.cboterritoria.com

Contacts

Relations investisseurs

Caroline Clapier

Dirce Administrative et Financière

direction@cboterritoria.com

Relations presse Paris

emiffre@capvalue.fr

Relations presse Réunion

Driscoll Delalain

06 92 12 82 86

ddelalain@cboterritoria.com

 

 

 

GLOSSAIRE

ANR – Actif Net Réévalué : L’Actif Net Réévalué est calculé à partir des capitaux propres consolidés qui incluent notamment les plus ou moins-values latentes sur le patrimoine immobilier. Le portefeuille immobilier est évalué à la valeur de marché sur la base d’une expertise indépendante.

ANR par action : Actif Net Réévalué par action hors actions auto-détenues

ANR par action dilué : Actif Net Réévalué par action après prise en compte du nombre maximum d’actions qui pourraient être créées par les instruments dilutifs en circulation

CAF – Capacité d’Autofinancement : Ensemble des ressources internes générées par l’entreprise dans le cadre de son activité qui permettent d’assurer son financement

Cash-flow liés aux activités opérationnelles : les flux de trésorerie d’exploitation définissent la variation des liquidités détenues par l’entreprise liée à son activité principale

Coût moyen de la dette = rapport entre les intérêts financiers payés sur l’exercice, avant capitalisation et l’encours moyen de la dette au cours de l’exercice

ICR – Interest Coverage Ratio : Taux de couverture du coût de l’endettement par les loyers nets

Impôt différé : L’impôt différé permet de constater un impôt correspondant au résultat économique de l’exercice au titre des opérations de l’entreprise qui sont amenés à générer dans le futur un impôt ou une économie d’impôt non reconnu par la méthode de l’impôt exigible.

IR – Immeuble de Rendement : Ensemble des actifs immobiliers bâtis générant des revenus locatifs réguliers

IP – Immeuble de Placement : Immeubles de Rendement bâtis (Tertiaire + Habitat) + IP Terrains (hors Terrains

Stocks/Promotion)

JV – Juste Valeur : Cette méthode de valorisation des actifs est prônée les normes comptables internationales

IFRS, et s’appliquent aux comptes consolidés ; elle y est définie comme “le prix qui serait reçu pour la vente d’un actif ou payé pour le transfert d’un passif lors d’une transaction normale entre des intervenants du marché à la date d’évaluation

Loyers nets de la Foncière = marge opérationnelle Foncière : Loyers nets de Charges immobilières directes tenant compte des dotations aux provisions pour créances douteuses

LTV – Loan To Value : Montant de l’encours de l’endettement bancaire net des actifs financiers et de la trésorerie/valeur de marché des Immeubles de Placement hors droits + valeur nette comptable des immeubles d’exploitation hors siège + stocks et encours (valeur consolidée).

Marge opérationnelle Promotion : Chiffre d’affaires diminué des coûts de revient des ventes, des charges commerciales et des dotations nettes aux provisions

RNR ou Résultat net récurrent :  Résultat net IFRS provenant des activités courantes et récurrentes

SME : Société Mise en Equivalence. La Mise En Equivalence est une technique comptable donnant la possibilité de remplacer la valeur comptable des actions d’une société détenues par une société mère, par la valorisation de la part que la maison mère détient dans les capitaux propres de l’entité.

ORNANE – Obligation Remboursable en Numéraire et en Actions Nouvelles et Existantes. Obligation convertible dont le capital est remboursé à l’échéance en numéraire et si l’option de conversion est dans la monnaie, la différence entre le cours de bourse et le seuil de conversion pourra être remboursée en actions de l’émetteur.

Patrimoine économique : Actifs de placement et quote-part des actifs détenus en société de mise en équivalence

Résultat net PdG – Part du Groupe : Le résultat net part du groupe est la part du bénéfice net de l’ensemble revenant aux actionnaires du groupe.

Résultat des activités : Marges en Promotion + Loyers nets de charges immobilières – Frais de gestion nets +/- Résultats des activités annexes.

Résultat opérationnel : Résultat des activités + variation de la juste valeur + résultat de cession des immeubles de placement + autres produits et charges opérationnels + quote-part des résultats des Sociétés Mises en Equivalence

Stocks Options : correspond à des options de souscription d’actions, à un prix d’exercice défini

Taux de vacance financière : Ratio entre le loyer de marché des surfaces vacantes et le loyer de la surface totale (= loyer réel des surfaces louées + loyer de marché des surfaces vacantes)

TFT – Tableau de Flux de Trésorerie : Le tableau de flux de trésorerie explique la formation de la trésorerie et sa variation durant un exercice ou une période donnée