DBT : RESULTATS ANNUELS 2021 EN LEGERE AUGMENTATION LORS D’UN EXERCICE QUI A PERMIS LA TRANSFORMATION DU GROUPE

 

                  COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Brebières, le 29 avril 2022 – 18h

Résultats annuels 2021 en légère augmentation lors d’un exercice qui a permis la transformation du groupe :

• Poursuite de la croissance de l’activité (+9%) portée par DBT CEV
• Réduction de la perte nette de 7% dans un contexte de fort investissement
• Accroissement des fonds propres de 3,4 M€

Fort essor des prises de commandes depuis 9 mois permettant d’anticiper un exercice 2022 en croissance élevée :

• Carnet de commandes de 4 M€ à fin mars 2022 équivalent au CA 2021
• Facturation de 1,8 M€ sur les 3 premiers mois de 2022

Brebières, vendredi 29 avril 2022 – Le groupe DBT (Euronext Growth – ALDBT), expert européen des bornes de recharge rapide pour véhicules électriques, publie aujourd’hui ses résultats annuels pour l’exercice 2021.

 

 En K€ (1)  2020  2021 Variation
CHIFFRE D’AFFAIRES 3 960 4 328 +9,3%
MARGE BRUTE -804 -862 +7,2%
RESULTAT D’EXPLOITATION -6 196 -6 549  +5,7%
RESULTAT NET -6 765 -6 269 -7,3%

Données non auditées

 

Activité 2021 portée par la hausse du chiffre d’affaires de DBT CEV

Après un exercice 2020 perturbé pour cause de pandémie, le chiffre d’affaires consolidé de DBT affiche en 2021 une croissance de 9,3%, bénéficiant de la bonne dynamique du marché de la mobilité électrique. Le chiffre d’affaires définitif de DBT CEV s’établit à 2 491 K€, soit une hausse de 36,9% par rapport à la même période de l’exercice précédent. Le groupe récolte les premiers fruits de sa stratégie de développement vers les bornes de recharge électrique innovantes avec de nombreux succès dans la charge rapide. Dans un contexte de tensions sur les approvisionnements qui se sont accélérées au second semestre, DBT avec son positionnement favorisant le « made in France » a pu tirer parti de réels avantages concurrentiels qui lui ont permis remporter de nouveaux contrats et de mieux les servir en fabrication.

 

Des résultats reflétant des investissements stratégiques porteurs pour l’avenir

Le groupe a concrétisé en 2021 des investissements majeurs pour développer le segment des bornes pour véhicules électriques, en particulier :

  • DBT a ainsi pris possession en mars de sa nouvelle usine. En doublant la surface utile, l’entreprise a pu accroître sa capacité de production et renforcer son savoir-faire technologique.
  • Des recrutements dans ses forces commerciales et dans ses équipes de management ont été réalisés tout au long de l’année afin d’accompagner la montée en puissance de l’activité de DBT CEV et d’assurer son développement dans les meilleures conditions.

En parallèle, le groupe a souhaité conserver tout son capital humain pendant les périodes d’activité partielle, ce qui a grevé ses coûts opérationnels, mais a permis un rebond plus rapide de l’activité à la suite de l’augmentation de la prise de commandes sur le deuxième semestre de 2021. En conséquence, le Résultat d’exploitation 2021 affiche une perte de 6 549 K€, légèrement dégradée par rapport à 2020. Après comptabilisation d’un produit exceptionnel de 255 K€ et d’un produit financier de 28 K€, le Résultat net ressort à  – 6 269 K€, soit une réduction de la perte nette annuelle de 496 K€.

 

Une structure financière avec des capitaux propres renforcés

Pour assurer son développement et compte-tenu des temps de cycle longs, DBT a notamment utilisé au cours de l’exercice 2021 un financement en fonds propres dans le cadre de l’accord conclu avec Park Partners GP en mars 2021.

Au 31 décembre 2021, le montant des fonds propres de DBT s’élève à 10 348 K€ contre 6 967 K€ au 31 décembre 2020, soit une hausse de 3 381 K€. La dette financière est en diminution à 1 393 K€ contre 2 516 K€ à la fin 2020.

Conformément à ce qui a été annoncé par communiqué de presse en janvier dernier, DBT pourra s’appuyer en 2022 sur un nouveau contrat cadre moins dilutif avec ABO dans le cadre d’une enveloppe resserrée de 50 M€.

 

Des perspectives de croissance réaffirmées pour 2022

En ce début de nouvel exercice, DBT tire parti de la transformation de son modèle de développement vers la mobilité électrique. Grâce aux effets de sa nouvelle stratégie, couplés aux importants investissements réalisés en 2021 pour proposer une gamme de bornes de recharge, à la fois innovantes et fabriquées en France, et au renforcement de sa force commerciale, le groupe confirme la très bonne orientation de son activité et de son carnet de commandes au premier trimestre. La facturation des 3 mois atteint 1,8 M€, soit un chiffre équivalent à ce qui a été réalisé sur les 9 mois de 2021. En parallèle, l’activité commerciale connaît une très forte ascension avec un carnet de commandes de 4 M€ au 31 mars 2022, soit un montant proche du chiffre d’affaires comptabilisé pour l’ensemble de 2021.

Pour compléter ses sources de revenu en 2022, DBT va accélérer le déploiement de son offre R3 d’opérateur de bornes de recharge rapides en s’appuyant sur Norauto, son premier client implanté.

Dans un marché en forte croissance où, d’ici à la fin de la décennie, la France devrait compter 6,3 millions de bornes de recharge électrique* (contre environ 255 000 en 2020) pour recharger les 13,5 millions de véhicules électrifiés, il y aura presque une borne de recharge disponible pour deux voitures en circulation. DBT entend profiter de cette extraordinaire révolution des usages pour s’affirmer comme un acteur incontournable en France de la mobilité électrique.

 

Alexandre Borgoltz, Directeur Général de DBT, déclare :

 « L’exercice 2021 a été une source de dépassement pour l’ensemble des équipes de DBT. La gestion de la pandémie, le déménagement dans de nouveaux locaux, l’intégration de nouvelles ressources et la forte dynamique de nos marchés ont rythmé l’année avec son lot de challenges et d’opportunités. Nous ressortons grandis de cette période de transformation et les bons résultats commerciaux d’aujourd’hui en sont la preuve. Nous allons continuer en 2022 à déployer nos offres innovantes, à répondre aux enjeux de nos clients et à accompagner la formidable croissance de notre marché dans un esprit de conquête et de sérénité »

*Source : Panel Delta-EE

À PROPOS DE DBT

Fondé en 1990, DBT est un groupe industriel spécialisé dans la maîtrise de l’énergie de l’aménagement de l’espace urbain et de systèmes de recharge pour tous les véhicules électriques. A l’origine fournisseur de transformateurs de courant électrique, le groupe propose désormais 4 gammes d’activités :

  • La filiale DBT Ingénierie propose des solutions de contrôle d’accès et de distribution d’énergie, ainsi que des transformateurs de courant basse tension.
  • La filiale DBT-CEV, est un acteur reconnu depuis plus de 30 ans des infrastructures de recharge innovantes pour les véhicules électriques. L’entreprise a créé une large gamme de bornes de recharge normale (3 à 8h), accélérée (1 à 3h), rapide (- de 30 minutes) et ultra-rapide (- de 20 minutes). En 2018, DBT-CEV a renouvelé 100% de sa gamme de coffrets 7kW, de bornes 7/22kW et de chargeurs rapides dernière génération de 50 à 150kW pour tous les véhicules du marché, et les chargeurs du futur 350kW à dispenser, et 150kW/900V pour les camions et bus électriques. Avec plus de 2.500 chargeurs rapides installés dans 37 pays, DBT-CEV est un acteur majeur du marché de la mobilité électrique en Europe. Découvrez notre gamme de chargeurs sur dbt.fr/dbt-cev
  • La filiale R3 accélère la transition vers une mobilité plus respectueuse de l’environnement en s’attaquant aux challenges qui ralentissent l’adoption de véhicules électriques : R3 met à disposition des usagers un réseau de stations de recharge ultra-rapide avec des bornes allant jusqu’à 150 kW. Pour plus d’informations sur R3 : R3-charge.fr
  • La filiale Educare by DBT, créée en 2016 est spécialisée dans la formation des Infrastructures de Recharge des Véhicules Electriques (IRVE) et dans la formation de techniciens de maintenance agréés VE.

Implanté à Brebières dans les Hauts-de-France, le groupe DBT est coté sur Euronext Growth depuis décembre 2015.

 

CONTACT DBT                               CONTACT AGENCE RP                                                            

Service Communication                 info@capvalue.fr

Parc Horizon 2000 –                        01 80 81 50 02

Rue Maurice Grossemy

62117 Brebières

(+33) 3 21 50 92 92

communication@dbt.fr

www.dbt.fr

WEACCESS GROUP : RESULTATS ANNUELS 2021

Communiqué de presse  29 avril 2022, 18 h 00  

      

RESULTATS 2021

UNE ANNEE DE MUTATION STRATEGIQUE

PERSPECTIVES 2022

ACCELERATION DE LA COMMERCIALISATION DE L’OFFRE 4G ENTREPRISE ET DEVELOPPEMENT DE LA 5G SOUVERAINE

 

WEACCESS GROUP, opérateur des réseaux privés et sécurisés annonce aujourd’hui ses résultats annuels 2021.

Données non auditées 2021  

2020

K€ – Normes GAAP  
Chiffre d’affaires 1 203,4 1 701,5
Marge brute 726,0 860,9
Taux de marge Brute 60,3% 50,6%
EBITDA (13,5) 116,9
Résultat d’exploitation (301,8) (209,5)
Résultat net (252,0) (157,4)

 

En 2021, WEACCESS GROUP a réalisé un chiffre d’affaires de 1203,4 K€, en baisse de 29,3% par rapport à 2020. Cette évolution est principalement liée à la diminution des activités liées à la construction d’infrastructures radio qui représentent désormais 11% du chiffre d’affaires contre 30% en 2020. Par ailleurs, comme un grand nombre d’opérateurs de la filière, la Société a été touchée tout au long de l’exercice par les tensions tarifaires grandissantes exercées sur le prix des abonnements 4G/LTE, la concurrence effrénée entre les opérateurs télécom pour capter les derniers clients les conduisant aujourd’hui à proposer des tarifs incohérents en regard des coûts d’exploitation. Cet environnement s’est logiquement traduit par un ralentissement sensible des ventes d’abonnements à destination des particuliers.

Depuis l’obtention de la licence multi-sites 4G privée en juillet 2021, WEACCESS GROUP a répondu à une demande croissante d’abonnements professionnels en infrastructures 4G/5G  qui affiche une progression de 30% sur l’exercice. De même, les services VOIP entreprises augmentent de 30%. Ces évolutions favorables ont permis d’augmenter considérablement le modèle de facturation par abonnement qui représente désormais 85% du chiffre d’affaires global contre 74,1% en 2020.

Afin de préserver au maximum ses marges, la Société a apporté une attention particulière à ses achats consommés. En conséquence, le taux de marge brute progresse d’environ 10 points et passe de 50,6% à 60,3%.

Compte tenu d’un niveau de charges de structure fixes stable, l’EBITDA affiche (13,5) K€ contre 116,9 K€ en 2020.

Avec notamment une dotation aux amortissements en baisse de 34 K€ à 281,5 K€, la perte d’exploitation s’établit à (301,8) K€ contre (209,5) K€ en 2020.

Après prise en compte d’un profit exceptionnel net de 14,2 K€ et d’un crédit d’impôt recherche de 35,9 K€, le résultat net 2021 s’établit à (252,0) K€ contre (157,4) K€ en 2020.

WEACCESS GROUP présente au 31 décembre 2021 une situation bilancielle saine avec des capitaux propres qui s’élèvent à 557,5 K€.

Disposant d’une trésorerie disponible de 370,7 K€, WEACCESS GROUP affiche un cash net de 12,1 K€ en tenant compte d’un endettement de 358,8 K€.

 

Perspectives 2022 très favorables : une stratégie de diversification commerciale porteuse

WEACCESS GROUP aborde l’exercice 2022 plus sereinement avec une reprise dynamique de l’activité, principalement axée sur l’accélération de la commercialisation de l’offre 4G entreprise à destination des PME et ETI. Avec sa licence multi-sites 4G privée, WEACCESS GROUP est l’un des seuls opérateurs nationaux en mesure de doter les industries comme les PME et les ETI de leur propre réseau 4G privé, dans une gamme de prix permettant d’accéder aisément à ce type de technologie. Répondant à une demande croissante du secteur industriel, l’offre 4G privé constitue un fort levier de croissance pour l’opérateur.

En parallèle, la Société entend poursuivre activement le développement de son projet de 5G souveraine sélectionné par le Gouvernement. Spécifiquement orienté vers le marché de l’industrie et des réseaux « critiques », le projet convergence 5G, mené en partenariat avec les sociétés GROLLEAU et ARELIS-LGM, a pour objectif de développer une solution 5G alternative autonome intégrée à destination des petits sites 5G industriels. Au cours des prochains mois, la société développera aux côtés de ses partenaires une plateforme opérationnelle. S’adressant à un marché de 2 millions de prises sans fibre et sans cuivre, cette offre a d’ores et déjà reçu des manifestations d’intérêt de la part de très grands groupes.

 

A propos de WEACCESS GROUP

Fondé en 1995, WEACCESS GROUP (ex. INFOSAT TELECOM) est un fournisseur d’Accès Internet à Haut et Très Haut Débit, agréé auprès de l’ARCEP (Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes). La société développe et exploite des réseaux Haut Débit de type 4G Fixe/LTE dans les zones blanches et grises (zones non ou mal desservies par les réseaux traditionnels) sur le territoire national principalement sur le quart Nord-Ouest de la France et propose également des réseaux privés et sécurisés pour entreprises.    

Les titres composant le capital social de WEACCESS GROUP sont inscrits sur le compartiment ACCESS + d’EURONEXT Paris.

Code ISIN : FR0010688465 – Code Mnémonique : MLWEA

Contacts

Emetteur – WEACCESS GROUP – François HEDIN –– f.hedin@weaccess.frwww.weaccess.fr

Conseil – ATOUT CAPITAL – Eric PARENT – eric.parent@atoutcapital.comwww.atoutcapital.com

Listing Sponsor – CHAMPEIL SA – Axel CHAMPEIL – axel.champeil@champeil.com www.champeil.com

Communication – CAP VALUE – Gilles BROQUELET – gbroquelet@capvalue.fr

www.capvalue.fr       

            

 

PHARMASIMPLE : ACCELERATION DE LA STRATEGIE DE CROISSANCE DE PHARMASIMPLE AVEC LA MISE EN PLACE D’UN FINANCEMENT DE 200 M€ SOUS FORME D’OBLIGATIONS CONVERTIBLES

 

 

ACCELERATION DE LA STRATEGIE DE CROISSANCE DE PHARMASIMPLE AVEC LA MISE EN PLACE D’UN FINANCEMENT DE 200 M€ SOUS FORME D’OBLIGATIONS CONVERTIBLES

Houdeng-Goegnies (Belgique), le 28 avril 2022, 18h – Pharmasimple (Code ISIN : BE0974302342. Mnémonique: ALPHS), société spécialisée dans la vente en ligne de produits parapharmaceutiques parmi les leaders de son secteur en Europe, annonce avoir conclu une nouvelle convention d’investissement avec Alpha Blue Ocean, une entreprise spécialisée dans les financements flexibles à destination des sociétés cotées.

Un financement totalement dédié à la transformation du groupe

Après avoir consacré les 12 derniers mois à sa restructuration financière consécutivement au dégonflement de la bulle Covid-19, Pharmasimple est parvenu à réduire son cash burn mensuel à 380 K€, en gérant au mieux son BFR, en proposant des prix permettant de dégager de la marge et en réduisant le plus possible le référencement payant.

Grâce à la première ligne de 10 M€ mise en place avec ABO en août dernier, Pharmasimple a pu assainir ses comptes, reconstituer ses stocks et retrouver la confiance de ses partenaires.

Dans le cadre de sa nouvelle stratégie d’acquisitions de pharmacies visant à créer un groupe solide, alliant distribution physique par un large réseau d’officines et synergies avec ses plateformes online, Pharmasimple envisage d’acheter d’ici 5 ans entre 150 et 200 pharmacies, principalement en Belgique.

Ce nouveau financement sera consacré à cet objectif afin de pouvoir le plus rapidement possible atteindre une taille critique permettant de dégager des cash-flows suffisants pour soutenir la croissance de l’ensemble du groupe.

Un mode de financement flexible et à long terme

Une convention d’investissement (la « Convention d’Investissement ») a été conclue entre Pharmasimple SA  (« la Société ») et le fonds d’investissement Global Tech Opportunities 12 (« l’Investisseur ») (par l’intermédiaire de Alpha Blue Ocean, entreprise spécialisée en solutions de financement alternatives) en vue de permettre à la Société de disposer d’un financement non bancaire qu’elle peut activer en fonction de ses besoins.

En vertu de la Convention d’Investissement, l’Investisseur s’est engagé à investir un montant maximum de      200 M€ en souscrivant à des obligations convertibles en actions émises par la Société (les « Obligations Convertibles »). Les Obligations Convertibles d’un nominal de 5 000 € seront souscrites par tranche de 0,5 M€, ce qui signifie qu’un maximum de 400 tranches (les « Tranches »), représentant un total de 40 000 Obligations Convertibles, pourra être souscrit et ce jusqu’au 31 janvier 2027. A la notification d’un avis de conversion, le prix de conversion sera égal à 96% du plus bas des cours quotidiens observés lors des 15 précédents jours de bourse.

Les Obligations Convertibles ne porteront pas intérêt. Le produit net de l’émission des 44 000 Obligations Convertibles (d’une valeur nominale de 220 M€) sera de 199,75 M€, compte-tenu des frais d’émission. Il convient de préciser qu’il n’y a pas de BSA attribué pour ce financement

Un financement rentrant dans le cadre de l’approbation de l’Assemblée Générale des actionnaires

La nouvelle Convention d’Investissement fait suite à la décision des actionnaires de Pharmasimple qui ont approuvé, lors de l’assemblée générale du 1er février dernier, la proposition du conseil d’administration de l’autoriser à procéder à des augmentations de capital ou des émissions de titres donnant accès au capital par la voie du capital autorisé et ce, à concurrence d’un montant maximum de 300 millions d’euros (prime d’émission comprise).

 

Prochaine publication : Chiffre d’affaires du 1er trimestre 2022 : 11 mai 2022 avant bourse.

Contacts :

Société

Michael Willems

michael@pharmasimple.com

 

  Communication

Gilles Broquelet

01 80 81 5001

gbroquelet@capvalue.fr

 

A propos de Pharmasimple : Pharmasimple, spécialisé dans la vente en ligne de produits parapharmaceutiques, est l’un des principaux acteurs en France. La société propose plus de 120 000 références de produits cosmétiques et dermo-cosmétiques, d’accessoires à vocation médicale et de compléments alimentaires. En 2019, Pharmasimple a réalisé un chiffre d’affaires de 28,1 M€. Le Groupe ambitionne de devenir l’un des leaders de son secteur en Europe. Pharmasimple bénéficie du label « Entreprise innovante » décerné par Bpifrance. Les titres Pharmasimple sont inscrits sur le marché d’Euronext Growth. Code ISIN : BE0974302342. Mnémonique : ALPHS.

LE GROUPE REALITES RETENU PAR LA FEDERATION FRANÇAISE DE JUDO EN ACCORD AVEC LA VILLE DE VILLEBON-SUR-YVETTE (91) POUR LA REHABILITATION DU SITE DU « GRAND DOME »

 

 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Le groupe REALITES retenu par la Fédération Française
de Judo en accord avec la ville de Villebon-sur-Yvette (91) pour la réhabilitation du site du « Grand Dôme »

 

Saint-Herblain, le 28 avril 2022, 17h45. Au terme d’une consultation nationale, la Fédération Française de Judo a choisi l’offre du groupe REALITES pour la réhabilitation et la mise en valeur du site du « Grand Dôme » et l’implantation de la solution sports & loisirs de sa filiale UP2PLAY. Ce projet, qui place l’usage au centre de l’ouvrage, représentera un investissement d’environ 70 millions d’euros.

Guillaume MOUTEL, directeur général d’UP2PLAY : « Ce succès est le fruit d’un travail collectif et illustre parfaitement les nombreuses synergies qui peuvent être mises en œuvre entre l’usage et l’ouvrage, au sein du groupe REALITES, pour créer des lieux de vie utiles aux territoires et à leurs habitants. C’est également une grande satisfaction de pouvoir concrétiser ce projet d’envergure à Villebon-sur-Yvette en redonnant vie au Grand Dôme, et de développer une 1re destination UP2PLAY en Ile-de-France. »

Un projet qui illustre la vision du Groupe

Construit en 1994, le Grand Dôme est une salle événementielle implantée dans la commune de Villebon-sur-Yvette, en Essonne, à environ 25 km de Paris.

Dans le cadre du développement du parc d’activités de l’Atlantique et de la réhabilitation du site du Grand Dôme, le groupe REALITES a choisi de capitaliser sur la charge symbolique du Grand Dôme et de mettre à profit le foncier disponible pour réaliser :

  • Un espace de sports et loisirs articulé autour du Grand Dôme. Les espaces extérieurs du Grand Dôme seront aménagés en prolongement des activités du bâtiment réhabilité et accueilleront des aménagements sportifs ludiques et paysagers.
  • Un parc d’activités et de bureaux d’accompagnement
  • Des espaces dédiés aux associations locales partenaires

Le projet immobilier totalisera une surface de plancher de construction de plus de 46 000 m² ; le Grand Dôme représentant à lui seul environ 11 000 m² de ces surfaces.

Une approche urbanistique pensée pour maîtriser l’impact environnemental

Dans une logique de respect de l’environnement et de maintien des espaces vert existants, l’emprise des bâtiments est limitée à 28 800 m² : 33 % d’espaces de pleine terre sont ainsi conservés. De plus, 6 000 m² de bassins paysagers favoriseront la rétention, l’acheminement et l’infiltration des eaux pluviales. Enfin, 7 000 m² des stationnements seront en revêtement perméable.

La mise en valeur du site s’inscrit dans une composition d’ensemble où le paysage forme un écrin végétal, participant de fait à la mise en scène des bâtiments par une végétation plutôt basse. Suivant les espaces, la trame paysagère offre un couvert aux stationnements, scénarise le Grand Dôme ou sert de cadre à des pratiques sportives et ludiques en extérieur.

UP2PLAY, la solution « sport & loisirs » du groupe REALITES, a fait la différence

Créé en juillet 2018, UP2PLAY a pour mission de créer et d’exploiter des complexes conçus et développés comme de véritables lieux de vie autour d’un concept qui rassemble un mix d’activités sports et loisirs inédit, et une offre clés en main pour les séminaires d’entreprise.

Dès le lancement du projet, le Grand Dôme présentait tous les atouts pour accueillir une véritable offre sports et loisirs destinés à tous publics. Le concept d’UP2PLAY développé par le groupe REALITES permet de répondre à l’ensemble des enjeux en présence en offrant une expérience de loisirs inédite au cœur d’un espace urbain en pleine mutation et en prenant en charge son exploitation.

Ainsi, la réhabilitation du Grand Dôme et l’aménagement des espaces environnants vont permettre de créer un authentique lieu de vie qui regroupera un ensemble d’activités parmi lesquelles bowling, karting électrique, kids parc, trampoline parc, salles de karaoké et de quizz, espace billards et jeux d’arcade, réalité virtuelle, laser game, escalade, accrobranche…

Un plateau dédié aux séminaires est intégré dans la programmation pour permettre aux entreprises de la région d’organiser leurs séminaires dans les meilleures conditions avec plusieurs salles de réunion entièrement équipées.

Un espace détente, un bar et un restaurant seront également accessibles afin de faire de cet espace un lieu d’échanges, de rencontres et de convivialité.

Sélectionné parmi les acteurs majeurs du secteur, le groupe REALITES a séduit le jury par la qualité architecturale, urbanistique et environnementale de son projet mais également par la capacité du Groupe à apporter une solution innovante pour l’usage du projet s’articulant autour du concept et de l’expérience développés par sa filiale UP2PLAY. Ce projet, qui représente un an d’échanges, de travail et de concertation avec les parties prenantes dont la Ville, la Fédération Française de Judo (propriétaire du lieu) ainsi que l’Agglomération de Paris-Saclay, contribuera au rayonnement de Villebon-sur-Yvette et confirme la mission de REALITES d’être utile au développement des territoires.

Le projet s’inscrit dans une volonté commune du territoire de faire évoluer le paysage et l’urbanisme de ce lieu. Il entre dans la logique de modification du PLU qui est initiée et inscrira son calendrier en fonction de l’approbation des documents réglementaires qui autoriseront ces constructions.

L’équipe pluridisciplinaire formée par le groupe REALITES est composée de partenaires et de filiales du Groupe :

REALITES Ile-de-France, Maitre d’Ouvrage et Mandataire du groupement

DEVILLIERS & ASSOCIES (D&A), agence d’architecture, d’urbanisme et de paysage

UP2PLAY, aménageur et exploitant de complexes sports et loisirs

DEA CAPITAL REAL ESTATE FRANCE, investisseur immobilier et futur gestionnaire d’actifs.

GSE, contractant général

REALITES BuildTech – pôle Environnement et pôle Ingénierie

 

Prochaine publication : Mardi 19 juillet 2022 (après bourse) : chiffre d’affaires S1 2022

À propos de REALITES

Fondé en 2003 par Yoann CHOIN-JOUBERT, son PDG, REALITES est un développeur territorial qui construit avec et pour les villes et les métropoles de nouvelles solutions porteuses de sens, créatrices de valeurs, d’attractivité et de développement économique. Grâce à son double positionnement en Maîtrise d’ouvrage (construction de logements, habitats gérés, commerces, bureaux, locaux d’activités…) et en Maîtrise d’usage (service hospitalité, santé, entertainment), REALITES crée des projets qui anticipent les besoins des villes et des quartiers.

Le Groupe est engagé dans une profonde mutation des process de construction avec REALITES Build Tech, pôle technologie et innovation, qui rassemble les expertises techniques du Groupe au service de la Maîtrise d’ouvrage pour concevoir des projets répondant aux enjeux de la construction d’avenir.

Premier maître d’ouvrage entreprise à mission en France, REALITES confirme officiellement son engagement de concilier but lucratif & intérêt collectif, avec l’appui d’un Comité de mission composé d’experts reconnus.

Fort de plus de 900 collaborateurs et d’une ambitieuse stratégie de développement en France et en Afrique (Maroc et Sénégal), REALITES affiche en 2021, une hausse de 39,5% de son chiffre d’affaires à 285,7 M€.

Le Groupe a pour ambition de réaliser en 2025 un chiffre d’affaires de 800 M€ avec un taux de résultat opérationnel de 8%.

REALITES est coté sur Euronext Growth Paris depuis 2014 et son titre est éligible au PEA PME (code Isin : FR0011858190, Mnémo : ALREA).

Pour en savoir plus : www.groupe-realites.com

 

Contact analystes/investisseurs :

REALITES – Arnaud Tesson : +33 2 40 75 50 91 – comfi@realites.com

Contact presse économique et financière :
CAPVALUE – Gilles Broquelet : +33 1 80 81 50 00 – info@capvalue.fr

Contact presse corporate et immobilier

AGENCE OXYGEN – Coralie Maussion – +33 6 43 44 41 25
Carole Huet – +33 6 03 49 67 80 – realites@oxygen-rp.com

GALIVEL & ASSOCIES – +33 1 41 05 02 02 – galivel@galivel.com

AIRWELL : RESULTATS ANNUELS 2021

Communiqué de presse

RESULTATS ANNUELS 2021

 

  • CROISSANCE DE 14,4% DU CHIFFRE D’AFFAIRES A 45,2 M€ (1)

  • HAUSSE DES MARGES

  • RESULTAT NET DE 1,3 M€

 

Le Groupe Airwell (Euronext Access+, MLAIR), créateur de solutions énergétiques intelligentes, présente aujourd’hui ses comptes consolidés arrêtés au 31 décembre 2021.

L’acquisition de la société Airwell Residential ayant eu lieu en avril 2021, et s’agissant de la première consolidation de l’ensemble constitué de la société mère Groupe Airwell et de ses 3 filiales (Airwell Residential Services (ARS), Airwell Academy et Airwell Residential Deutschland), sont présentées les données financières publiées 2021 et les données financières pro-forma 2021 et 2020.

 

Normes françaises

(en M€)

 

 2021 (2)

Audités et consolidés

2021 (1)

Pro-forma non audités

2020 (1)

Pro-forma non audités

 

Variation

Chiffre d’affaires 39,2 45,2 39,5 +14,4%
EBITDA 2,1 2,4 2,0 +16%
EBIT 1,8 1,9 1,8 +7%
Résultat net 1,1 1,3 1,3

 

En 2021, le Groupe Airwell a réalisé un chiffre d’affaires pro-forma de 45,2 M€ en hausse de 14,4% en considérant l’intégration d’ARS rétroactivement au 1er janvier 2021. Cette croissance est portée par le succès de l’offre globale « Maison Hybride » sur le marché résidentiel européen particulièrement porteur et réceptif aux modes de consommation écoresponsables. La France figure d’ailleurs en tête avec des ventes, en croissance de 21% sur cette offre.

Analyse des résultats pro-forma à périmètre constant

La marge brute ressort à 14,9 M€ en progression de 17% par rapport à 2020. Elle s’établit à 33% du chiffre d’affaires en amélioration de 1 point par rapport à 2020, reflétant une évolution plus favorable du mix produit et mix marché.

Un renforcement de la masse salariale en anticipation de développements majeurs, a conduit à un EBIT 2021 de 1,9 M€, soit 4,2% du chiffre d’affaires, contre 1,8 M€ en 2020.

Après comptabilisation d’un résultat financier à (0,3) M€ et d’une charge d’impôts de 0,03 M€, le résultat net de l’exercice affiche 1,3 M€, soit une marge nette de 3%.

Analyse du bilan

Au 31 décembre 2021, les capitaux propres s’élèvent à 1,4 M€, dont 1,1 M€ provenant du résultat net consolidé du groupe. Le Groupe Airwell dispose également de quasi-fonds propres de 1,4 M€ sous forme d’un emprunt obligataire convertible.

L’endettement financier ressort à 3,6 M€, hors crédit vendeur de 1,3 M€ lié à l’acquisition d’ARS conclue au premier semestre 2021. La trésorerie brute affiche 1,9 M€ au 31 décembre 2021.

Le niveau des stocks s’élève à 9,2 M€ au 31 décembre 2021 contre 5,7 M€ en 2020 par anticipation de l’allongement des délais d’approvisionnement liés au contexte mondial.

Perspectives

Fort de la bonne orientation de son carnet de commandes tant en France qu’en Europe, le Groupe Airwell affiche toute sa confiance pour poursuivre sa croissance en 2022. En complément du déploiement de l’offre « Maison Hybride », le Groupe entend lancer de nouvelles offres innovantes éco- énergétiques, fiables, simples et évolutives afin de capter toutes les opportunités de marché.

Tout au long de l’exercice 2022, le Groupe Airwell s’est par ailleurs fixé comme objectifs d’améliorer le mix produit et le mix marché afin d’accroître sa rentabilité, d’accélérer les synergies intra-groupes, de renforcer son organisation commerciale et d’accentuer sa présence à l’international. A ce titre, plusieurs opportunités de croissance externe sont actuellement à l’étude pour renforcer la présence internationale, dont certaines pourraient aboutir à une transaction d’ici la fin de l’exercice 2022.

Enfin, la société réitère son intention de se transférer en 2022 sur Euronext Growth Paris, sous réserve de l’accord des autorités de marchés, afin d’accroître l’attractivité et la liquidité de son titre.

 

Prochaine publication : Chiffre d’affaires du 1er trimestre 2022 :  le mercredi 11 mai 2022, après Bourse.

(1) données proforma non auditées des sociétés du groupe en année pleine

(2) données consolidées incluant Airwell Residential SAS du 13 avril 2021 au 31 Décembre 2021

 

A propos d’Airwell

Créée en 1947 en France, Airwell est une marque française référente du génie climatique et thermique. Sur un marché porté par la transition énergétique, la société ambitionne de devenir un des leaders en Europe, et un acteur incontournable des solutions climatiques et thermiques basées sur les besoins et usages, au niveau mondial avec une présence dans 80 pays.

www.airwell.com

Contacts
Airwell Atout Capital Presse Corporate et Financière
PDG Listing Sponsor CapValue
Laurent ROEGEL Rodolphe OSSOLA Dina MORIN
investisseurs@airwell.com

 

rodolphe.ossola@atoutcapital.com

01 56 69 61 86

dmorin@capvalue.fr

01 80 81 50 04

 

PRODWARE : UN EBITDA EN LIGNE AVEC LES ATTENTES, UN RESULTAT NET 2021 IMPACTE PAR DES ELEMENTS EXCEPTIONNELS

Communiqué de presse

Paris, le 27 avril 2022, 17h45

Un EBITDA en ligne avec les attentes,
un Résultat net 2021 impacté par des éléments exceptionnels

 

Normes IFRS

Données en cours d’audit – en M€

2020

publié

2020

Pro-forma*

2021 Variation

Pro-forma

Chiffre d’affaires consolidé 172,4 172,4 165,5** -4,0%
EBITDA

En % du CA

49,8

28,9%

46,2

26,8%

36,0

21,8%

-22,0%

-5 pts

Résultat opérationnel courant

En % du CA

18,9

11,0%

15,3

8,9%

14,4

8,7%

-6,0%
Résultat opérationnel 19,2 15,6 -50,7  
Résultat net Part de Groupe 11,3 7,6 -68,5  
*Des comptes 2020 pro-forma ont été établis pour tenir compte d’ajustements liés à une correction d’erreur du fait d’un non-respect de critères d’activation. Les différences ont été comptabilisées en 2021, sous la rubrique « Charges de Personnel ».

Baisse d’activité 2021 liée à une sortie de périmètre

En 2021, Prodware a réalisé un chiffre d’affaires de 165,5 M€ contre 172,4 M€ en 2020, soit une baisse de 4,0%. **Retraité de la sortie du périmètre des activités d’intégration de Prodware Israël cédées en septembre 2020, l’activité ressort en légère progression, à +0,4% en 2021.

Rentabilité opérationnelle affectée par des provisions exceptionnelles

En 2021, la marge d’EBITDA ressort à un niveau toujours élevé de 21,8%. Cette légère diminution, comparée à l’année 2020 est liée à une hausse des frais de personnel – non immédiatement profitables – pour préparer le futur et une croissance souhaitée forte. Le taux d’EBITDA revient ainsi dans les standards du groupe.

Le Résultat Opérationnel Courant est résilient à 14,4 M€ en baisse limitée de 6,0%

Ainsi qu’annoncé lors de la publication du chiffre d’affaires annuel en février et dans le prolongement de ce qui avait déjà été comptabilisé au 30 juin 2021, Prodware a décidé de tenir compte de la très forte diminution de la commercialisation des offres « on-premise » au profit de celles en mode SaaS, très largement favorisées par les grands donneurs d’ordre.

Les tests annuels d’impairment sur la valeur des actifs « on-premise » ont été réalisés et ont fait apparaître une différence entre leur valeur résiduelle à l’actif du bilan et la valeur actualisée des flux de trésorerie futurs que Prodware peut raisonnablement attendre de ces actifs. En conséquence, le Groupe a pris la décision de constater une dépréciation exceptionnelle pour l’ensemble de l’exercice 2021 d’environ 65 M€. En conséquence, le Résultat Opérationnel affiche une perte de 50,7 M€ à fin décembre 2021 à comparer avec un profit de 15,6 M€ à fin décembre 2020.

Le Résultat Financier s’élève à -11,4 M€ en 2021, en baisse de 5,0 M€ par rapport à 2020 en raison d’une hausse du coût de l’endettement financier et de commissions liées à la mise en place d’une ligne de financement uni-tranche à longue maturité, afin d’accompagner sa croissance. La part non récurrente de cette hausse ressort à 3,6 M€.

Après comptabilisation d’un impôt de 6,5 M€ (intégrant 5,6 M€ d’impôts différés exceptionnels qui ont été ajustés en fonction des calculs d’impairment sur la valeur des actifs), le Résultat net part du Groupe atteint -68,5 M€ en 2021 contre +7,6 M€ pour le précédent exercice.

Retraité de l’ensemble des éléments exceptionnels de l’année, (provisions liées aux tests d’impairment pour 64,6 M€, charges financières nettes non récurrentes pour 3,6 M€ et impôts différés pour 5,6 M€), le Résultat net part du groupe de Prodware s’établit à un bénéfice normatif de 5,4 M€.

Une structure bilancielle solide

Au 31 décembre 2021, les capitaux propres de Prodware s’élèvent à 83,3 M€.

Afin de financer son développement avec le maximum de souplesse, le Groupe a mis en place une ligne uni-tranche in fine de 7 ans de 140 M€ et ainsi de bénéficier d’une maturité rallongée sans besoin d’amortissement dans les prochaines années.

Le montant de la dette nette atteint 120,8 M€. Ce montant intègre la dette de locations IFRS. Il est de 110,5 M€ hors IFRS 16.

Perspectives
En 2022, Prodware va poursuivre le développement de ses activités de Conseil, Edition, Intégration et Services Managés appliquées à la transformation digitale des entreprises. Le Groupe va également accélérer les initiatives engagées pour développer la part croissante des revenus en mode SaaS et des Services à très forte valeur ajoutée, notamment de Conseil et de Services Managés. Une attention particulière sera apportée aux revenus récurrents et profitables.

Prochaine publication : Chiffre d’affaires du 1er trimestre 2022 : le 24 mai 2022, après Bourse.

À propos de Prodware

Forts de 30 ans d’expérience et de savoir-faire dans le domaine de l’innovation IT, nous nous engageons à proposer de la valeur et notre expertise à nos clients du monde entier. Qu’il s’agisse de concrétiser les stratégies Cloud les plus ambitieuses, de développer des outils de prise de décision reposant sur l’intelligence artificielle ou de créer des applications IoT, Prodware reste à la pointe de l’innovation. 

Depuis toujours, Prodware s’appuie sur l’évolution technologique pour aider les entreprises à entrer dans l’avenir, en créant les modèles économiques de demain pour les secteurs de la fabrication, de la vente et de la distribution, des services professionnels et de la finance. 

Le groupe Prodware rassemble plus de 1 350 collaborateurs présents dans 15 pays. Il a réalisé un chiffre d’affaires de 165,5 M€ en 2021. Coté sur Euronext Growth, Prodware SA est éligible aux FCPI et au PEA PME. 

Plus d’informations : www.prodware-group.com